BFMTV

Le parc Marineland d'Antibes noyé sous les eaux

Au parc Marineland d'Antibes, les bassins où évoluent les animaux sont maintenant remplis d'eau boueuse. Le parc, touché par les intempéries, est fermé jusqu'à nouvel ordre.

Marineland est une fierté à Antibes. Mais ce lundi matin, le plus grand parc marin d'Europe est méconnaissable: comme les campings et les habitations des environs, le parc a été fortement touché par les intempéries qui ont endeuillé la Côte d'Azur ce week-end. Une vague de deux mètres s'y est engouffrée.

La petite dizaine de bassins où évoluent les animaux sont désormais remplis d'une eau boueuse, dans laquelle manchots et otaries tentent de nager tant bien que mal. Les installations électriques sont en panne. "90% de nos installations ont subi des dégâts importants", précise Bernard Giampaolo, le directeur de Marineland. "Les systèmes de tenue en vie des animaux doivent être rétablis: filtration, oxygénation pour aquariums... Un gros travail est fait par les équipes pour remettre cela en ordre". "Pour l'instant, notre préoccupation c'est le bien-être et la vie des animaux", ajoute-t-il.

Le directeur déplore de la "casse animale"

S'il évoque de la "casse animale", le directeur du parc n'entre pas dans les détails. Pour le moment, aucun mammifère n'est décédé, mais des poissons tropicaux n’ont pas résisté. L'eau propre a manqué, tout comme la possibilité de maintenir une juste température des aquariums où ils évoluent.

Dimanche soir, une vingtaine de pompiers était encore mobilisés, accompagnés par les cris des otaries. Après des missions de sauvetage et de mise en sécurité la veille, il faut désormais pomper l’eau qui a envahi les conduits de filtrations. Tout le service animalier est venu prêter main forte, mais la remise en état prendra plusieurs jours.

Privé d’électricité, le parc animalier est fermé jusqu’à nouvel ordre. Le restaurant est dévasté, le parking est rempli de boue. Seuls les deux stades de spectacle ont été épargnés. Le Marineland se situe à une dizaine de mètres du camping d'Antibes où une personne a péri, et à quelques centaines de mètres de la maison de retraite de Biot où trois personnes âgées n'ont pu être sauvées.

A. K., vidéo: Antoine Delcourt