BFMTV

"La fin du monde est une invention"

-

- - -

La vérité sur la fin du monde, programmée pour ce vendredi 21 décembre, en trois questions et trois réponses.

Pour ceux qui y croient, la fin du monde est pour demain, vendredi 21 décembre. Alain Cirou, directeur de la rédaction du magazine Ciel et espace et auteur de "2012, la fin du monde n’aura pas lieu", répond à tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur cette fameuse fin du monde, sans jamais oser le demander.

Pourquoi il ne se passera rien le 21 décembre ?

La fin du monde, c’est une fable, une invention, c’est quelque chose qui n’a pas de corps .Si ce n’est qu’un certain nombre de gens, depuis une vingtaine d’années, s’amusent à faire peur avec l’idée que le calendrier maya se terminerait le 21/12/2012 et que les Mayas auraient prédit la fin du monde.

Que faut-il comprendre par cette fin du monde énoncée dans le calendrier maya ?

Les Mayas, comme les Grecs, les Hindous et un certain nombre de civilisations, n’étaient pas dans le temps linéaire des chrétiens, qui imaginent une naissance puis l’apocalypse, ce sont plutôt des mondes qui apparaissent, qui disparaissent et qui se renouvellent. Si on devait rendre hommage aux Mayas aujourd’hui, on dirait qu’un nouveau monde va succéder au monde Maya, mais certainement pas une disparition.

Quand la fin du monde (la vraie) est-elle programmée ?

Le soleil augmente sa température de sept degrés tous les milliards d’années. Donc, dans deux milliards et demi d'années, la température ayant augmenté de façon importante, les océans seront vaporisés, la vapeur d’eau disparaîtra, la tectonique des plaques s’arrêtera et il n’y aura plus de plantes sur Terre. Avec la fin de la vie dans 2,5 milliards d’années et celle du soleil dans 5 milliards, on a encore un peu de temps.

Timothée Leblanc et Benoit Lordelot