BFMTV

Cyclone Bejisa: La Réunion en alerte rouge, un blessé grave

Des curieux viennent admirer le spectacle formé par la mer agitée, à Saint-Denis-de-la-Réunion. Des vagues de 10 mètres de hauteur sont attendues sur les côtes de l'île.

Des curieux viennent admirer le spectacle formé par la mer agitée, à Saint-Denis-de-la-Réunion. Des vagues de 10 mètres de hauteur sont attendues sur les côtes de l'île. - -

L'île de la Réunion est placée en alerte rouge à l'approche du cyclone Bejisa. La préfecture a recensé un blessé grave et 7 blessés légers. 92.800 foyers sont privés d'électricité.

Danger sur l'île de la Réunion: l'alerte rouge a été déclenchée jeudi matin à 10 heures locales (7 heures à Paris), alors que le cyclone Bejisa s'approche. Cette alerte signifie que "le danger est imminent", selon la préfecture. Il a déjà fait un blessé grave et sept blessés légers selon la préfecture citée par Le Journal de La Réunion.

Ce sont "des personnes qui ne sont pas restées confinés dans leurs habitations avec volets et portes closes", explique le préfet de La Réunion, Jean-Luc Marx. Depuis 10 heures, toutes les sorties sont pourtant formellement interdites et pourront être verbalisées. Seuls les secours ont l'autorisation de sortir.

EDF décompte 92.800 foyers privés d'électricité, un chiffre qui augmente de façon exponentelle ces dernières heures. A Saint-André, dans l'Est de l'île, des vents tourbillonnants ont emporté les toits de quelques maisons. Dans l'Ouest et le Nord, des arbres et des poteaux de signalisation déracinés encombrent les voies de circulation. Et les dégâts matériels pourraint encore s'alourdir, l'oeil du cyclone frôlera ou touchera les côtes Sud et Ouest de l'île en fin d'après-midi.

Le député-maire de Saint-Leu, dans l'ouest de l'île a demandé à la population habitant à proximité de la mer d'évacuer les maisons, alors que le mur de l'oeil du cyclone frôlait la côte ouest de l'île, selon Météo-France Réunion.

Des vents jusqu'à 200 km/h

-
- © -

"Sur le littoral on a dépassé les 140 km/h", expliquait à la mi-journée sur BFMTV François Gourand, météorologue à Météo France. "Sur les hauteurs, on a atteint 170 km/h et on pourrait approcher les 200 km/h."

La mer sera "grosse sur les côtes Ouest et Nord avec des risques de submersion" des plages. Des vagues pouvant atteindre 10 mètres de haut sont possibles, ajoutent les météorologues.

A 16 h locales (13h à Paris), le cyclone se situait à 15 km dans l'ouest-sud-ouest de l'île et se dirigeait vers le sud-est à 19 km/h.

La Réunion n'avait pas connu d'alerte rouge depuis le 3 janvier 2013 lors du passage du cyclone Dumile. Ce denier était classé catégorie 1 et il faut remonter au cyclone Dina en 2002, pour retrouver un cyclone de la même intensité que Bejisan classé catégorie 3, sur une échelle qui en compte 5.

K. L. avec AFP