BFMTV

Crues: la vigilance orange levée dans l'Aube

La ville de Troyes, ici sur la photo, a été particulièrement touchée par les crues.

La ville de Troyes, ici sur la photo, a été particulièrement touchée par les crues. - -

La vigilance orange aux crues a été levée mercredi dans l'Aube, après neuf jours d'alerte. Mais la préfecture appelle à une "extrême vigilance", en raison des pluies attendues dans les prochains jours.

L'alerte orange a été levée mercredi dans l'Aube. La décrue a commencé lentement lundi sur plusieurs zones. Dans la zone de Nogent-sur-Seine, "le tronçon Seine Bassée entre Périgny-la-Rose et Courceroy vient de repasser en vigilance jaune, en raison de la lente décrue observée depuis lundi", a annoncé la préfecture de l'Aube.

Un peu plus en amont, "le tronçon Seine Troyenne (...) reste placé en vigilance jaune", selon la préfecture. La portion de la Seine qui traverse le département de l'Aube avait été placée en vigilance orange le 6 mai. Les zones inondées ont été classées en situation de catastrophe naturelle.

Extrême vigilance

La préfecture appelle toutefois au maintien d'une "extrême vigilance" car Météo France annonce de nouvelles pluies dans les jours à venir. Des "cumuls de précipitations de l'ordre de 50 millimètres" sont prévus "d'ici lundi prochain", selon Météo France.

Ces pluies devraient toucher l'Aube et les départements voisins. "Des débordements pourraient être de nouveau observés localement dans toutes les communes arrosées par un cours d'eau", a prévenu la préfecture.

Des tronçons de l'Aube amont et de la Seine amont, actuellement en vigilance verte, "pourraient passer de nouveau en vigilance jaune en fin de semaine", a-t-elle indiqué.


A LIRE AUSSI:

>> Aube: l'état de catastrophe naturelle demandé

>> Crues: situation stabilisée à Troyes, la décrue en vue

>> Les inondations vues du ciel