BFMTV

"Crue centennale": Des inondations historiques en Corse selon la préfecture

Le secrétaire général de la préfecture de Corse-du-Sud évoque un "cas de crue centennale". L'aéroport d'Ajaccio a été fermé et évacué.

Après avoir subi deux violents "épisodes méditerranéens" en quelques semaines, la Corse est de nouveau confronté à des pluies abondantes et des vents forts vendredi. Et particulièrement le département de Corse-du-Sud. 

Ce vendredi, des pluies abondantes ont fait gonfler la rivière Gravona qui a son embouchure dans le Golfe d'Ajaccio, près de l'aéroport. "L'eau est passée par dessus les digues de l'aéroport d'Ajaccio. Résultat, l'aéroport a dû fermer, et les passagers qui s'y trouvaient ont dû être évacués. 

Les inondations qui touchent en ce moment l'île sont historiques. Selon Alain Charrier, secrétaire général de la préfecture de Corse-du-Sud, "on est sur un cas de crue centennale". Et même s'il ne pleut plus à l'heure actuelle près d'Ajaccio, la vigilance reste de mise sur plusieurs routes proches de cours d'eau où l'eau continue de monter. A BFMTV, Alain Charrier explique qu'il s'agit de "hauteurs d'eau extrêmement importantes, du jamais vu". "La piste de l'aéroport a été partiellement inondée et beaucoup d'impact sur les routes". Il alerte sur la suite, à partir de ce samedi soir, où les niveaux d'eau pourraient encore augmenter. "Les accès en entrée et en sortie d'Ajaccio seront ce soir quasi-impossible".

La Haute-Corse est aussi touchée, et est en vigilance orange pour un "épisode de vent violent à partir de la seconde partie" de la nuit de samedi à dimanche, a mis en garde Météo France dans son dernier bulletin samedi.

La Collectivité de Corse a annoncé sur Facebook que les accès à la ville d'Ajaccio étaient fermés à la circulation. Et elle appelle "à ne pas circuler vers la ville". Les transports publics sont également très perturbés.

Ivan Valerio, avec AFP