BFMTV

Beau temps ce samedi: soleil, douceur... et terrasses et plages dans le sud-ouest

Le beau temps sera au rendez-vous ce week-end, avec du soleil sur une grande partie de la France et des températures en hausse.

Du soleil et températures en hausse. Le temps de ce samedi restera très clément pour un début novembre, avec des nuages sur la façade nord-ouest, mais du soleil ailleurs et des températures encore en hausse, selon Météo France.

Le soleil s'imposera sur une grande partie de la France après la dissipation de quelques brouillards matinaux et les températures seront très douces. Le matin, les minimales iront de 9 à 15 degrés en général. L'après-midi, les thermomètres afficheront 17 à 22 degrés sur la moitié nord, 20 à 25 au sud, et jusqu'à 26 à Brive, en Corrèze.

Maillots de bain et surf à Biarritz

A Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques, où le mercure va monter au-dessus des normales de saison, flotte encore un parfum estival: sur les plages, on profite encore du soleil en maillot de bain en ce début novembre.

"Fabuleux, c’est le bonheur parfait!", se réjouit une baigneuse au micro de BFMTV. "Demain, c’est surf et plage", explique l'un de ces éternels estivants.

"Ils annoncent 25°C. Ça fait même un peu plus en plein soleil. C’est superbe et c’est inattendu en cette saison", s'enthousiasme une autre.

Terrasses et glaces à Toulouse

A Toulouse règne également un air d'été indien. Les commerçants se réjouissent de ce beau temps annoncé tout le week-end: les températures seront supérieures de 5 à 10°C aux moyennes de saison. Encore 24 degrés attendus ce samedi, ces jours-ci les températures s’envolent et les terrasses s’emplissent comme en plein été dans la ville rose.

"On fait des réunions extérieures, on profite des derniers beaux jours. Vu la période, on est au 6 novembre, c’est vrai que c’est quand même exceptionnel. Etant d’une vieille génération de Toulouse, je n’ai jamais vu ça", raconte à BFMTV un homme assis en tee-shirt à la terrasse d‘un café.

Les restaurateurs se réjouissent évidemment, certains espèrent même une hausse de 50% du chiffre d’affaires ce week-end, par rapport à un mois de novembre classique. "On a un peu une arrière-saison. C’est l’été indien que l’on n’a pas eu au mois de septembre on le rattrape au mois de novembre. Les gens vivent un peu au rythme de l’été. Les apéros qui sont un peu plus importants, les apéros un peu à rallonge… C’est plutôt une bonne nouvelle pour nous, on est contents", souligne un gérant de bar.

Une aubaine également pour les marchands de glace, qui s’étonnent même de vendre encore des sorbets. 

Les huîtres de l'étang de Thau plus grosses

A Bouzygues, dans l’Hérault, la douceur de ce mois de novembre n’est pas sans conséquences, notamment pour les huîtres. L’étang de Thau et ses parcs à huîtres sont sous le soleil, et la température de l’air avoisinne les 20°C. Une douceur anormale pour la saison qui a un avantage: l’eau est plus chaude, la croissance des huitres est accélérée.

"Létang est à 15°C en ce moment, alors qu'il devrait être à 10°C. Il y a plein de plancton dans l'eau, alors les huîtres poussent assez vite", indique un ostréiculteur.

Les plus petites huîtres de calibre 2 ou 3, sont très appréciées. Il vaudrait donc mieux pour les professionnels que que la douceur ne perdure pas, car si elle n'est pas immangeable, une huître trop grosse, de catégorie 1 ou 0, est moins rentable.

Si la chaleur les fait grandir plus vite, ces mollusques sont aussi menacés par l'alexandrium. Cette bactérie toxique, qui profite aussi de la météo, avait rendu les huîtres impropres à la consommation le mois dernier.

Tout est désormais rentré dans l'ordre. Mais il est temps d'en profiter: la douceur devrait se poursuivre jusqu’à la semaine prochaine dans le sud-ouest.

V.R.