BFMTV

Avec des températures qui grimpent jusqu'à 30 degrés, l'été arrive pour ce week-end de l'Ascension

Les températures s'annoncent déjà estivales ce vendredi et ce week-end, avec un temps ensoleillé sur toute la France et des températures allant jusqu'à 30 degrés dimanche.

La journée de vendredi sera plutôt ensoleillée sur tout l'Hexagone, avec des températures estivales après la dissipation des nuages et brouillards, selon les prévisions de Météo France.

La matinée, un peu humide au nord, sera très nuageuse au nord de la Loire jusqu'à la frontière belge avec parfois quelques nappes de brouillard au lever du jour notamment sur les Pays de la Loire, en Picardie ou en Champagne. La grisaille matinale sera aussi souvent bien présente du Limousin et du Massif central au Nord-est du pays.

Capture3.PNG
Capture3.PNG © -

L'amélioration arrivera par le sud et l'ouest l'après-midi, avec le retour d'un ciel bien ensoleillé ou peu nuageux. Le soleil reviendra très rapidement sur la Bretagne et la Vendée, puis plus progressivement de la Basse Normandie au Massif central. L'amélioration sera plus timide et plus tardive au nord de la Seine et sur le Nord-est.

Sur le Sud-ouest et du Jura aux régions méditerranéennes, le soleil s'imposera en revanche dès le matin. On observera juste l'après-midi quelques bourgeonnements nuageux en montagne. Le vent sera plus calme sur le littoral méditerranéen.

Capture4.PNG
Capture4.PNG © -

Les températures seront en hausse et deviendront même estivales dans la journée. Le matin, il fera 8 à 13 degrés sur la plus grande partie du pays, 13 à 17 autour de la Méditerranée. Puis avec le retour du soleil, on relèvera 23 à 27 degrés sur une grande partie du territoire, avec localement 30 en Nouvelle Aquitaine, 18 à 22 degrés sur les côtes de Manche.

Capture2.PNG
Capture2.PNG © -

L'été arrivera dès ce premier week-end de juin, avec du soleil dans tout l'Hexagone. Dimanche, le mercure montera même jusqu'à 30 degrés, notamment à Paris, Lyon ou Tours. Une météo qui satisfera tous les Français ayant pu profiter du long pont de l'Ascension pour s'offrir quelques jours de répit, avant l'arrivée d'une perturbation par la Bretagne en toute fin de week-end.

Juliette Mitoyen avec AFP