BFMTV

Aube: l'état de catastrophe naturelle demandé

Route inondée à Buchères dans l'Aube le 9 mai 2013.

Route inondée à Buchères dans l'Aube le 9 mai 2013. - -

Après les importantes inondations liées au débordement de la Seine, François Baroin, le député-maire UMP de Troyes, souhaiterait voir l'arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle publiée.

La décrue en vue, les dégâts constatés risquent d'être considérables. Le député-maire UMP de Troyes, François Baroin, a demandé jeudi à l'Etat de prendre un arrêté de reconnaissance de catastrophe naturelle après les inondations provoquées par une crue de la Seine.

"Le maire de Troyes a demandé aux services de l'Etat de prendre dès que possible l'arrêté nécessaire pour le classement en état de catastrophe naturelle des zones concernées par les inondations afin de permettre aux particuliers et aux entreprises d'être indemnisés le plus rapidement possible", a déclaré Youssef Qicher, directeur de la communication du Grand Troyes, présidé par François Baroin.

"On n'a pas d'idée de l'impact économique pour l'instant", a-t-il précisé. Une dizaine de communes au total étaient encore touchées jeudi par les inondations de la Seine, selon la préfecture de l'Aube.

A LIRE AUSSI:

>> Crues: situation stabilisée à Troyes, la décrue en vue

A VOIR AUSSI:

>> Situation stabilisée à Troyes, la décrue en vue