BFMTV

4400 hectares ont brûlé en France depuis le début de l'année, 1300 de plus qu'en 2018

Alors que l'incendie s'éteint à peine dans le Gard, un état des lieux, provisoire, gît dans le tas de cendres. 4400 hectares ont déjà brûlé dans les départements du sud de la France, contre 3064 sur toute l'année 2018.

Les flammes disparaissent enfin autour de Générac dans le Gard, malgré deux reprises de feu pendant la nuit de mercredi à jeudi. Elles ont cependant eu le temps de consumer 480 hectares en l'espace de 24h. Ce jeudi, un terrible constat s'impose: depuis le début de l'année, 4400 hectares de nos forêts et végétations ont d'ores et déjà brûlé, concentrés dans 15 départements méditerranéens.

La catastrophe est d'autant plus vaste que ses dimensions excèdent largement l'exercice 2018: sur toute l'année passée, 3064,77 hectares avaient été détruits par 1035 incendies, d'après Prométhée, banque de données sur les feux de forêts dans le Midi. 

Le Gard avait déjà de tristes prédécesseurs. Lundi dernier, un incendie important rongeait une portion du Var (une trentaine d'hectares), mobilisant 300 pompiers. Le brasier noircissait encore 300 hectares dans l'Aude à la mi-juillet. 

Comment expliquer cet été aux airs de fournaise? C'est simple, la sécheresse et les canicules qui n'ont échappé à personne, ont fait de la végétation des combustibles en puissance.

Sur notre plateau, le prévisionniste de MétéoNews, Frédéric Decker, a développé: "On a eu le souci fin juin de cette canicule record qui a frappé tout le sud et a desséché brutalement la végétation avec un effet ‘sèche-cheveux’ en raison du vent fort. Donc la végétation est devenue extrêmement inflammable."

Le lieutenant-colonel responsable des opérations du SDIS 30, Michel Cherbétian, a eu quelques conseils de bon sens devant nos caméras: "Il faut absolument faire très attention, éviter de fumer en forêt, au bord des routes, bien sûr ne pas faire de barbecue ou de travaux dangereux qui amènent des flammes et pourraient régénérer des départs de feu."

Robin Verner avec Narjis El Asraoui