BFMTV

35°C en Belgique, 42°C en Espagne ou 37°C en Suisse: comment nos voisins font face à la canicule

-

- - -

La vague de chaleur venue d'Afrique s'installe peu à peu partout en Europe. De l'Espagne jusqu'à la Belgique, les températures vont atteindre des sommets cette semaine.

La France n'est pas la seule à souffrir de la vague de chaleur qui s'abat depuis ce lundi sur le continent. Venue d'Afrique, une importante masse d'air chaud fait grimper le mercure en Espagne, en Italie, en Autriche, en Suisse, en Belgique, en Allemagne. En fin de semaine, les pays nordiques pourraient également souffrir d'importantes chaleurs. 

Plan canicule en Suisse

A l'instar de la France, plusieurs pays ont placé certaines régions sous vigilance. C'est en Suisse que le niveau d'alerte est le plus élevé. L'organisme de prévision Météosuisse a relevé son avis d'alerte canicule de 3 à 4 – c'est-à-dire "un danger fort" – pour le canton du Valais et le nord-ouest du pays. Une importante partie du pays reste également classée en niveau 3. Les températures vont osciller entre 32°C et 39°C dans les régions les plus chaudes.

Plusieurs cantons ont d'ores et déjà déclenché depuis lundi un plan canicule, rapporte Le Matin, pour protéger les populations les plus vulnérables, notamment les personnes âgées. A Genève, la municipalité a pris la décision d'annuler le défile de la Fête des écoles pour la première fois depuis longtemps, note Le Matin

En Belgique, l'Institut royal de météorologie a émis un avertissement "forte chaleur" à partir de ce mardi. L'ensemble du pays est placé en alerte orange à l'exception de la Flandre occidentale et du littoral. Les températures devraient atteindre jusqu'à "34 ou 35 degrés", selon l'IRM.

Ecoles fermées au Luxembourg

Au Luxembourg aussi, l'institut MeteoLux a placé tout le pays en alerte orange ce mardi et mercredi. Les températures pourront atteindre 33 à 35°C. Plusieurs localités ont décidé en conséquence de suspendre les cours mercredi après-midi, rapporte L'Essentiel. Des enseignants seront tout de même présents pour assurer l'accueil des enfants.

Une grande partie de l'Europe est touchée par la canicule.
Une grande partie de l'Europe est touchée par la canicule. © Capture d'écran MeteoAlarm

Plus au sud, l'agence météorologique espagnole (AEMET) a déclenché une alerte "vague de chaleur". Le centre et le nord-est du pays où les températures dépasseront les 40°C sont placés en vigilance orange à partir de mercredi. L'AEMET a également mis la population en garde contre "un risque extrême" d'incendie dans certaines parties de la Catalogne, d'Aragon, de Navarre et d'Estrémadure. 

Vers des records en Allemagne

En Italie, le ministère de la Santé a classé plusieurs villes en niveau deux (sur trois) à partir de mercredi. Bologne, Florence, Naples ou encore Rome sont concernées par cette mise en garde qui indique des conditions pouvant "présenter un risque pour la santé" pour les populations les plus fragiles. Les températures atteindront 37°C à l'est du pays mercredi et continueront de grimper jeudi jusqu'à 39°C, voire 40°C par endroits.

Par ailleurs, l'Allemagne pourrait connaître, en milieu de semaine, des températures parmi les plus élevées jamais enregistrées depuis plus de 70 ans. Le record en juin remonte à 1947, avec 38,2 °C relevés à Francfort. L'agence Deutsche Wetter prévoit "au moins une semaine" de canicule.

Benjamin Rieth