BFMTV
International

Zelensky demande au G7 de "faire le maximum" pour mettre fin à la guerre avant la fin 2022

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une conférence de presse avec les chefs d'État français, allemand et roumain, au palais Mariinsky à Kiev, le 16 juin 2022.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une conférence de presse avec les chefs d'État français, allemand et roumain, au palais Mariinsky à Kiev, le 16 juin 2022. - Ludovic MARIN / POOL / AFP

Le président ukrainien a souligné la "rudesse de l'hiver" dans son pays, et a appelé à de nouvelles sanctions contre la Russie de la part des pays occidentaux.

Il demande à trouver une issue au conflit avant la fin de l'année. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est exprimé par visioconférence devant le G7 en début de session ce lundi matin. Selon des sources internes, il a notamment appelé les chefs d'Etat et de gouvernement "à faire le maximum" pour mettre un terme à la guerre qui ravage son pays avant la fin 2022.

Le dirigeant ukrainien est d'abord revenu sur les bombardements de dimanche à Kiev et sur la nécessité d'une aide occidentale pour se protéger des frappes russes qui touchent les quatre coins de l'Ukraine. Il a également appelé à "intensifier les sanctions" contre Moscou, alors que les Occidentaux ont déjà adopté plusieurs trains de mesures depuis le début du conflit.

"Il a aussi insisté sur la nécessité d'intensifier les sanctions contre la Russie", ont expliqué ces sources internes soulignant l'importance "de ne pas baisser la pression et de continuer à sanctionner massivement, lourdement le Kremlin.

De nouvelles sanctions

Particulièrement actifs depuis le début du conflit dans leur soutien à l'Ukraine, les Etats-Unis avaient d'ailleurs lancé cette seconde journée de sommet du G7 en annonçant un engagement commun des pays membres à durcir encore les sanctions contre l'économie russe, en visant tout particulièrement l'industrie de défense.

Le chancelier allemand Olaf Scholz est allé dans le même sens, en affirmant sur Twitter que le G7 "va continuer à accroître la pression" sur Vladimir Poutine.

L'objectif de trouver une issue au conflit avant l'hiver correspond en effet à la crainte de traverser une fin d'année très compliquée en Ukraine. Au cours de son allocution, le président ukrainien "a évoqué la rudesse de l'hiver" en Ukraine "où il est plus difficile de se battre".

"A la fin de l'année, on entrera dans une situation où les positions seront gelées", ont dit ces sources.

Les dirigeants du G7 seront réunis jusqu'à mardi dans les Alpes bavaroises, avant un sommet de l'Otan à Madrid auquel participera également Volodymyr Zelensky.

Louis Augry avec AFP