Chrystia Freeland
 

Le Canada a qualifié la détention de ses deux citoyens "d'arbitraire", tandis que les Etats-Unis ont exprimé leur "profonde inquiétude" sur ce sujet.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire