BFMTV

VIDEO - Des enfants français filmés avec des armes en Syrie

Un enfant se présentant comme venant de Strasbourg et étant à Racca en Syrie.

Un enfant se présentant comme venant de Strasbourg et étant à Racca en Syrie. - Vidéo amateur de propagande.

Une vidéo amateur de propagande a été postée sur Internet. Elle montrerait des enfants français, dont les parents ont rallié Daesh, se promenant arme à la main à Racca en Syrie.

Il s'agit d'images stupéfiantes dont on ne connait pas l'auteur. Elles émanent probablement d'un militant jihadiste de Daesh. Présentées comme filmées dans les rues de Racca en Syrie, elles montrent deux enfants âgés entre 8 et 10 ans, portant des armes, qui disent venir de Strasbourg et Toulouse.

L'homme derrière la caméra invite l'un des garçons à donner son nom. Puis, il lui demande d'où il vient. Le petit répond fièrement: "De France… de Strasbourg, 6-7. Représente". Son camarade à ses côtés ajoute: "Je suis de Toulouse". L'adulte dit au deuxième garçon "Toi, tu représentes Mohamed Merah". "Ouais, je représente", s'avance-t-il. Très vite, l'homme qui filme va inciter les enfants à lancer un appel au jihad. "Ici, on est des moudjahidines, on est en Syrie, on est à Racca ici, c'est la guerre ici", explique le premier garçonnet.

Des Françaises dans des cybercafés

Alors que la majorité des combattants sont de jeunes hommes célibataires, une partie des jihadistes sont accompagnés de leurs femmes et de leurs enfants. C'est Céline Martelet, grand reporter à RMC, qui a pu se procurer ces images. "Cette vidéo n'est pas datée on ne sait pas quand elle a été tournée. On ne connait pas non plus son auteur. C’est un Français en tout cas très probablement. Il semble, lui aussi, ne pas connaître ces deux enfants qu'il filme au hasard dans cette rue", explique-t-elle.

"Cette vidéo nous a été signalée par un groupe de jeunes syriens de Racca. Ce sont des étudiants qui assurent que ces images ont été tournées dans leur ville. Ils font partie d'un groupe de résistants à l'Etat islamique qui, au quotidien, au risque de leur vie, filment ce qu'est devenue leur ville sous le joug de l'Etat islamique. Un de ces jeunes déjà contacté auparavant avait indiqué qu'il voyait régulièrement ces familles françaises. Les femmes vont dans des cybercafés pour communiquer avec leur famille restée en France via Internet.

Des écoles aux règles bien strictes de l'Etat islamique

"Il n'y a aucun chiffre officiel sur le nombre d'enfants français en Syrie. Le ministère de l'Intérieur dit juste qu'il a 350 Français sur place en Syrie et en Irak. L'Etat islamique aujourd'hui s'étend sur les deux pays. Cela pourrait être plus, il y aurait une soixantaine de femmes mais pas de chiffres sur les enfants. On sait que des mères de familles ont quitté la France pour rejoindre la Syrie. Tous entrent de la même façon, ils passent par la Turquie, ils sont pris en charge par des passeurs qui les installent dans des groupes francophones où ils vivent ensemble.

"Sur place, les enfants vivent très souvent avec leur mère. Les femmes et les hommes sont séparés. Les hommes sont envoyés dans des camps d'entraînement et les femmes sont regroupées dans des maisons où elles restent ensemble avec leurs enfants. Ces enfants vont dans des écoles qui répondent aux règles bien strictes de l'Etat islamique. Des mineurs qui baignent dans un milieu où il y a des armes au quotidien. Sur les réseaux sociaux, les jihadistes n'hésitent pas d'ailleurs à poster des photos d'enfants avec des armes, des filles et des garçons, et parfois même des bébés", rapporte Céline Martelet.

E. M. avec Céline Martelet et Marine Hay