BFMTV

Vers un retour à la normale dans le ciel de Londres et Amsterdam

Passagère bloquée à l'aéroport d'Edimbourg. Le trafic aérien en Grande-Bretagne a été perturbé lundi matin en raison du nuage de cendres volcaniques venu d'Islande, mais les autorités britanniques ont levé à la mi-journée les restrictions de vol dans les

Passagère bloquée à l'aéroport d'Edimbourg. Le trafic aérien en Grande-Bretagne a été perturbé lundi matin en raison du nuage de cendres volcaniques venu d'Islande, mais les autorités britanniques ont levé à la mi-journée les restrictions de vol dans les - -

LONDRES/AMSTERDAM - Les autorités britanniques ont levé les restrictions de vol dans les aéroports londoniens en raison du nuage de cendres...

LONDRES (Reuters) - Les autorités britanniques ont levé lundi les restrictions de vol imposées aux aéroports londoniens en raison du nuage de cendres volcaniques venu d'Islande, tandis qu'aux Pays-Bas le trafic aérien devait reprendre à Amsterdam et Rotterdam.

En Grande-Bretagne, l'aviation civile a exclu les aéroports d'Heathrow - l'un des plus importants du monde - et de Gatwick de la zone d'exclusion aérienne après avoir observé un changement d'orientation du nuage de cendres.

Les restrictions restent toutefois valables en Irlande du Nord et pour les îles Shetland, au nord de l'Ecosse.

Aux Pays-Bas, l'espace aérien a rouvert à 11h00 GMT après une fermeture longue de sept heures.

Un porte-parole de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, troisième d'Europe pour le fret et cinquième pour le nombre de passagers, a dit qu'il faudrait sans doute un peu de temps pour que les premiers vols puissent reprendre mais que les guichets d'enregistrement des voyageurs avaient rouvert.

Peter Griffiths, avec Aaron Gray-Block à Amsterdam, Grégory Blachier et Philippe Bas-Rabérin pour le service français, édité par Gilles Trequesser