BFMTV

Une tour composée de crânes humains découverte à Mexico intrigue les archéologues

Des crânes exposés dans le musée du "Templo mayor" à Mexico.

Des crânes exposés dans le musée du "Templo mayor" à Mexico. - ALFREDO ESTRELLA / AFP

Des archéologues viennent d'exhumer une tour faite de crânes humains en plein Mexico. La présence de crânes de femmes et d'enfants tranche avec le rituel aztèque connu consistant à empiler les têtes de guerriers.

Depuis 2015, des archéologues se sont lancés dans des travaux de fouilles sur le site du "Templo mayor", situé en plein coeur de la capitale mexicaine de Mexico. Près de l'ancienne chapelle aztèque consacrée à Huitzilopochtli, divinité solaire, ils viennent de mettre à jour une tour de six mètres de diamètre et composée d'au moins 676 crânes mais dont ils estiment, note Business Insider qui a fait état de cette découverte, qu'elle pourrait receler davantage d'ossements.

"Une première"

La structure a donc été édifiée par l'empire aztèque dans ce qui était alors sa capitale Tenochtitlan dans les derniers feux du régime, au XVIe siècle, alors que les Espagnols menaient sa conquête. 

Les chercheurs n'ont d'ailleurs pas tardé à rapprocher leur trouvaille d'une donnée historique bien connue dans leur champ d'expertise. Pour eux, il s'agirait d'une forme de Tzompantli, une tour où l'on empilait les têtes des soldats espagnols occis, après les avoir exhibées en public, pour effrayer les troupes ennemies. Cependant, un élément vient rebattre les cartes et fait de l'accumulation de crânes tout juste exhumée un objet d'étude inédit. Les scientifiques ont en effet noté la présence de crânes d'enfants et de femmes au sein de l'ensemble. "Une première", a jugé Rodrigo Bolanos, un anthropologue, comme l'a remarqué ici le site de Paris Match

Robin Verner