BFMTV

Une Texane accusée d'avoir tué une femme pour enlever son foetus

Une voiture de police aux Etats-Unis (photo d'illustration).

Une voiture de police aux Etats-Unis (photo d'illustration). - Steve Pope, GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives

La suspecte, âgée de 27 ans, avait été interpelée vendredi dernier par des policiers à qui elle avait expliqué venir de mettre au monde un bébé qui ne respirait pas.

Une Texane suspectée d'avoir tué une femme enceinte et enlevé son bébé après l'avoir extrait de son utérus a été écrouée dans une prison texane, sa caution ayant été fixée jeudi à 5 millions de dollars.

La suspecte s'est appropriée le bébé

Taylor Parker, 27 ans, avait été interpelée vendredi de la semaine dernière par des policiers à qui elle avait expliqué venir de mettre au monde un bébé qui ne respirait pas, a relaté mardi dernier dans un communiqué le bureau d'investigation de l'Oklahoma. Transportée d'urgence dans un hôpital de l'Oklahoma, la jeune femme avait assuré avoir accouché "sur le bord de la route". Le bébé a été déclaré mort à l'hôpital.

La victime, Reagan Simmons-Hancock, avait été retrouvée morte vendredi dernier dans une ville du nord-est du Texas, le bébé n'étant plus dans son ventre, à une vingtaine de kilomètres de l'endroit où a été arrêtée Taylor Parker. La suspecte a été internée dans l'Oklahoma, avant d'être placée mercredi dans un centre de détention du Texas, à la frontière avec l'Etat voisin de l'Arkansas. Elle est poursuivie pour le meurtre avec circonstances aggravantes de Reagan Simmons-Hancock, ainsi que le meurtre et l'enlèvement de l'enfant, indiquent les archives de la prison. Sa caution a été fixée jeudi matin à un montant de 5 millions de dollars, a confirmé le bureau du shérif du comté de Bowie, où Taylor Parker est détenue.

S.B.-E. avec AFP