BFMTV

Un nouvel attentat fait 16 morts au Pakistan

NOUVEL ATTENTAT MEURTRIER DANS LE NORD-OUEST DU PAKISTAN

NOUVEL ATTENTAT MEURTRIER DANS LE NORD-OUEST DU PAKISTAN - -

KOHAT, Pakistan (Reuters) - Une bombe a fait au moins 16 morts et plus de 50 blessés mardi devant un quartier d'habitation réservé à la police à...

KOHAT, Pakistan (Reuters) - Une bombe a fait au moins 16 morts et plus de 50 blessés mardi devant un quartier d'habitation réservé à la police à Kohat, dans le nord-ouest du Pakistan, où les taliban avaient prévenu quelques heures plus tôt qu'ils allaient continuer de frapper les forces de sécurité et des bâtiments officiels.

"Pour le moment, le bilan s'élève à 16 morts. Parmi eux, quatre femmes et six enfants", a déclaré à Reuters le porte-parole de la police de Kohat, Fazal Naeem.

Kohat est une ville-garnison proche des zones tribales incontrôlées de Khyber et d'Orakzai, connues comme d'importants bastions d'activistes liés au réseau islamiste Al Qaïda et aux taliban pakistanais.

De nombreuses habitations se sont effondrées à cause de l'explosion.

Après une accalmie relative d'un mois, correspondant aux inondations catastrophiques qu'a connues le Pakistan, les taliban ont repris leurs attentats et tué environ 120 personnes en quelques jours.

Ils ont revendiqué un attentat suicide qui a fait lundi 19 morts à Lakki Marwat, une ville du nord-ouest du pays située près des zones tribales, et juré de lancer de nouvelles attaques en représailles à des raids menés par des drones (avions sans pilote) américains contre les zones tribales.

"Les Américains lancent des attaques de drones avec l'aval du Pakistan et nous nous vengerons par des attaques suicide contre les forces de sécurité, la police et les bâtiments officiels", a déclaré à Reuters un porte-parole des taliban, Azim Tariq.

"Les attaques de drones ont tué des dizaines de femmes et d'enfants innocents mais l'Amérique n'a exprimé aucun regret", a-t-il ajouté.

Au cours de la semaine écoulée, des raids menés par des drones ont fait au moins 21 morts parmi les islamistes de la région du Waziristan, bastion des activistes limitrophe de l'Afghanistan.

L'armée américaine a multiplié les attaques de drones dans les zones tribales depuis l'attentat suicide commis par un kamikaze jordanien contre une base américaine en Afghanistan, en décembre dernier. Sept agents de la CIA avaient péri dans cette attaque.

Haji Mujtaba et Muhammad Hashim, Eric Faye pour le service français