BFMTV

Un enfant de deux ans succombe à l'E. coli en Allemagne

BFMTV

BERLIN (Reuters) - Un enfant de deux ans, victime de l'E. coli, est mort mardi dans un hôpital de Hanovre, dans le nord de l'Allemagne, ce qui...

BERLIN (Reuters) - Un enfant de deux ans, victime de l'E. coli, est mort mardi dans un hôpital de Hanovre, dans le nord de l'Allemagne, ce qui porte à 37 le nombre de décès depuis début mai.

C'est le premier enfant à succomber à l'épidémie.

L'Institut Robert Koch, chargé du contrôle de la situation sanitaire en Allemagne, a toutefois annoncé que le nombre de nouveaux cas semblaient diminuer.

Selon les autorités allemandes, des graines germées produites dans une ferme "bio" du Land de Basse-Saxe sont la cause la plus probable de l'épidémie provoquée par la bactérie Escherichia coli, qui a touché plus de 3.200 personnes.

La souche particulièrement virulente de cette bactérie en cause dans la flambée épidémique peut provoquer des hémorragies intestinales.

Elle se traduit par des diarrhées banales ou sanglantes dans les cas les plus graves, des maux de tête et de vives douleurs abdominales mais peut également être associée à des problèmes rénaux plus graves, connus sous le nom de syndrome hémolytique et urémique (SHU).

La maladie a fait 36 morts en Allemagne et un en Suède.

Stephen Brown, Guy Kerivel pour le service français