BFMTV

Un couple d'Américains disparu reste étrangement actif sur Facebook

-

- - Facebook

Alors qu'un couple de Caroline du Sud, aux Etats-Unis, reste introuvable depuis la fin du mois d'août, le compte Facebook d'un de ses membres a continué à publier jusqu'en octobre et inquiète les proches.

Sur son compte Facebook, Charlie Carver, un Américain de 32 ans salarié d’une société de papeterie, signale que son amie Kala Brown, 30 ans, attend une petite fille le 1er juillet. Le 1er août, il annonce sur la toile qu’ils viennent tous deux d’acheter une maison. Au 1er septembre, ils sont mariés. Le bonheur apparent de ces amoureux d’Anderson, en Caroline du Sud, n'est en réalité qu'un mirage, comme le raconte le site américain The Daily Beast.

Tous ces événements ont été inscrits rétroactivement sur le compte Facebook le 1er octobre, soit un mois après la disparition de Charlie Carver et Kala Brown.

Disparus sans emporter leurs affaires

La dernière fois où leur présence a été attestée dans leur ville remonte au 31 août. Kala Brown envoie alors quelques messages à des amis tandis que son petit ami est filmé quittant son lieu de travail.

Mais quelque temps plus tard, alertées par l'absence de nouvelles de la part de ce couple qui en donne toujours régulièrement, leurs familles contactent le gérant de l'immeuble où ils viennent d'emménager.

Une fois sur place, la disparition du couple ne fait aucun doute: la porte n’est pas verrouillée, tandis que tout semble en place. Les lentilles de Kala Brown, ses lunettes sont là, ainsi que leurs médicaments. Tout aussi troublant, le chien de la jeune femme attend sans avoir plus rien à boire ni à manger. Sa niche, elle, a disparu, comme la Pontiac de Charlie Carver.

L'ex-compagne de Charlie Carver interrogée

Puis celui-ci se manifeste sur les réseaux sociaux. Un jour, il poste une photo du couple affirmant qu’ "ils vont bien", un autre, il poste un statut menaçant à l’égard des gens qui "ne savent pas se mêler de leurs affaires".

Les proches des disparus sont persuadés que Charlie Carver n'est pas l'auteur de ces messages, et soupçonnent une usurpation d'identité. "Si cette personne ou ces personnes savent où ils sont, qu’ils les ramènent", supplie Katie, la sœur du trentenaire. Le compte de Charlie Carver discute cependant parfois en direct avec des amis du couple. Il a même partagé leurs avis de recherche.

Jusqu'ici, l’enquête reste au point mort, la police locale indiquant ne pas avoir de piste, tandis qu'aucune procédure n’a été lancée auprès de Facebook. Certains tournent cependant leur regard vers la femme dont Charlie Carver était en train de divorcer. La meilleure amie de Kala Brown, Lindsey Mayson, assure qu’au cours du mois d’août la jeune femme était très angoissée, se sentait suivie, voyait "l’ancienne petite amie de Charlie Carver partout". Mais celle-ci n’a pas été inquiétée.

Sur fond d'"Hotel California"

Il y a deux semaines, un statut, un des derniers en date, publié par la session Facebook de Charlie Carver ,a retenu l’attention.

Il s’agit du dernier couplet de la célèbre chanson de Eagles, Hotel California, dont la traduction est la suivante: "Détends-toi, dit le portier de nuit, nous savons recevoir, Tu peux régler la note quand tu veux, mais tu ne pourras jamais partir".

Robin Verner