BFMTV

Un avion se pose en urgence en suède, un passager arrêté

La police suédoise a arrêté le passager suspect d'un avion de ligne pakistanais qui s'est posé en urgence samedi matin à Stockholm à la suite d'une alerte à la bombe. /Photo prise le 25 septembre 2010/PREUTERS/Bob Strong

La police suédoise a arrêté le passager suspect d'un avion de ligne pakistanais qui s'est posé en urgence samedi matin à Stockholm à la suite d'une alerte à la bombe. /Photo prise le 25 septembre 2010/PREUTERS/Bob Strong - -

par Bob Strong et Patrick Lannin STOCKHOLM (Reuters) - La police suédoise a arrêté le passager suspect d'un avion de ligne pakistanais qui s'est...

par Bob Strong et Patrick Lannin

STOCKHOLM (Reuters) - La police suédoise a arrêté le passager suspect d'un avion de ligne pakistanais qui s'est posé en urgence samedi matin à Stockholm à la suite d'une alerte à la bombe, a annoncé un porte-parole des services de sécurité.

Aucun explosif n'a été retrouvé sur lui, mais les bagages et la carlingue sont encore en cours d'inspection, a précisé Janne Hedlund, porte-parole de la police de Stockholm. Les autres passagers ont été évacués.

Le Boeing 777 des Pakistan International Airlines avait décollé du Canada à destination du Pakistan. L'alerte a été lancée après le décollage, lorsqu'une femme a appelé la police canadienne pour l'informer qu'un passager avait embarqué avec des explosifs.

Contacté par les policiers canadiens alors que l'avion se trouvait dans l'espace aérien suédois, le commandant de bord s'est posé en urgence à Stockholm-Arlanda, le principal aéroport de la capitale.

Les passagers ont été évacués dans le calme à bord de cars stationnés au bout de la piste où l'avion s'était immobilisé dans la matinée, à 2.000 mètres environ du terminal.

La police suédoise parlait de 273 passagers. Un porte-parole des Pakistan International Airlines a déclaré à Reuters que 243 passagers avaient embarqué; il n'a pas précisé le nombre de membres d'équipage .

L'avion effectuait la liaison entre Toronto et Karachi, a dit un porte-parole de l'aéroport de Stockholm, démentant les informations du quotidien Expressen qui, sur son site internet, écrivait que le Boeing avait décollé de Calgary.

Aucun problème n'avait été signalé aux contrôles de sécurité à l'enregistrement des passagers à Toronto, a précisé la police suédoise.

L'incident n'a pas perturbé l'activité à l'aéroport de Stockholm-Arlanda.

Avec Faisal Aziz à Karachi, Henri-Pierre André pour le service français