BFMTV

Turquie: la garde présidentielle va être dissoute

BFMTV

Les autorités turques vont dissoudre la garde présidentielle après avoir arrêté presque 300 de ses membres à la suite du putsch avorté, a annoncé samedi le Premier ministre Binali Yildirim.

"Il n'y aura plus de garde présidentielle, elle n'a pas de raison d'être, on n'en a pas besoin", a-t-il déclaré à la chaîne A Haber. Au moins 283 membres de la garde présidentielle, un régiment comptant 2.500 hommes, ont été arrêtés après le putsch manqué.

Des membres de cette unité faisaient partie d'un groupe qui a pénétré dans les bâtiments de la télévision publique TRT durant la tentative de coup d'Etat de la semaine dernière, a dit Binali Yildirim. Ce groupe a forcé une présentatrice à lire une déclaration proclamant la loi martiale et l'instauration d'un couvre-feu.

Le Premier ministre a ajouté que 13.002 personnes avaient été placées garde à vue après le coup d'Etat manqué, parmi lesquelles 1.329 policiers, 8.831 militaires, 2.100 juges et procureurs, et 689 "civils". Il a ajouté que 5.837 personnes avaient été placées en détention, notamment 3.718 soldats et 123 généraux.

V.R. avec AFP