BFMTV

Trump "honoré" d'avoir joué dans "Maman, j'ai encore raté l'avion"

Macaulay Culkin et Donald Trump dans Maman, j'ai encore raté l'avion

Macaulay Culkin et Donald Trump dans Maman, j'ai encore raté l'avion - 20th Century Fox

"Un grand succès de Noël, l'un des plus grands. C'est un honneur d'avoir été impliqué dans une chose pareille" a déclaré Donald Trump.

Bien avant de s'installer à la Maison Blanche, Donald Trump, alors encore simple homme d'affaires, a fait une brève apparition dans le film de Noël "Maman, j'ai encore raté l'avion". Un "honneur" pour lui. 

C'est un soldat qui a mis mardi le sujet sur la table (de Noël) lors d'un échange entre le président et des troupes américaines déployées à travers le monde. "J'étais un peu plus jeune, on va dire", a raconté l'ancien magnat de l'immobilier, qui venait d'acquérir le Plaza Hotel de New York lorsque plusieurs scènes du film y ont été tournées au début des années 1990.

"C'est évidemment devenu un grand succès", a-t-il poursuivi. "Un grand succès de Noël, l'un des plus grands. C'est un honneur d'avoir été impliqué dans une chose pareille."

Un petit rôle dans "Zoolander" ou "Sex and the City"

Donald Trump n'apparaît que très succinctement dans "Maman, j'ai encore raté l'avion", sorti en 1992. Encore oublié par sa famille, le petit Kevin, interprété par Macaulay Culkin, peine à trouver son chemin au milieu des dorures de l'hôtel dans lequel il passe seul les fêtes.

Il arrête alors un homme vêtu d'un long pardessus noir et d'une cravate rouge (déjà) pour lui demander la direction de la réception. "Au fond du couloir à gauche", lui répond simplement Donald Trump en bon propriétaire des lieux.

L'acteur Matt Damon a affirmé en 2017 dans un entretien au magazine The Hollywood Reporter que le milliardaire n'autorisait à tourner dans ses établissements qu'en échange d'un petit rôle dans le film concerné. Ancien présentateur d'une émission de téléréalité, "The Apprentice", Donald Trump figure ainsi - la plupart du temps dans son propre rôle - au générique d'une vingtaine de films et séries, dont "Zoolander" ou "Sex and the City".

S. V. avec AFP