BFMTV

Trump assure que les frappes contre l'Iran auraient fait 150 morts

Donald Trump -

Donald Trump - - AFP

Le président américain a également reconnu avoir annulé une opération militaire contre l'Iran "dix minutes avant les frappes".

Donald Trump a reconnu avoir annulé les frappes contre l'Iran "10 minutes" avant l'horaire prévu, en apprenant que celles-ci auraient fait 150 morts. Le président américain a également déclaré ne pas être pressé de répondre militairement à l'Iran.

Dans une série de tweets matinaux, Donald Trump a précisé que ces frappes devaient viser trois sites. Il les a annulé après été informé qu'elles feraient "150 morts" et jugeant que cela était disproportionné par rapport à l'attaque contre un drone de l'US Navy.

Jeudi, Téhéran a abattu un drone américain qui a violé selon lui son espace aérien. Les États-Unis affirment eux qu'il a été abattu dans l'espace aérien international. Depuis, un nouveau face-à-face tendu oppose les deux pays ennemis, ce qui fait craindre un embrasement.