BFMTV

Suisse: une réforme modifie l'orthographe du français

Une salle de classe désertée avec les affaires des lycéens enlevés  à Kankara, au Nigeria le 15 décembre 2020

Une salle de classe désertée avec les affaires des lycéens enlevés à Kankara, au Nigeria le 15 décembre 2020 - Kola Sulaimon © 2019 AFP

A partir de 2023, les élèves de Suisse romande auront 14 nouvelles règles à apprendre, parmi lesquelles la suppression de certains accents. Objectif: faciliter leur apprentissage du français.

La nouvelle réforme suisse interpèle. Non, la phrase que vous venez de lire n'est pas incorrecte au niveau de l'orthographe, en tout cas pas en Suisse romande, où de nouvelles règles de l'écriture du français ont été annoncées. Dans deux ans, une orthographe "rectifiée" du français entrera ainsi en vigueur et deviendra la référence en matière d'enseignement de la langue, afin d'en faciliter son apprentissage par les élèves.

Tiret et accent circonflexe

Dès 2023, les élèves francophones suisses devront maîtriser 14 nouvelles règles, dont la raréfaction de l'accent circonflexe, l'absence de tiret dans certains mots (sauf les chiffres composés), mais aussi, plus compliqué, l'adoption de la consonne simple dans tous les mots où le "l" ou le "t" suit un "e" muet, apprend-on dans le quotidien Le Temps. "On ne grelotte plus, on grelote lorsqu’il neigeote. On n’interpelle plus, on interpèle la dentelière", écrit le journal.

"Le langage n’est ni figé, ni neutre: il a évolué de tout temps et reflète nos mœurs, nos valeurs qui changent aussi", assure auprès du média helvète Jean-Pierre Siggen, ministre fribourgeois de la Formation et président de la Conférence intercantonale de l’Instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP), qui pousse pour "davantage de cohérence et moins d’exceptions."

Un petit livre d'OR, pour "Orthographe rectifiée", sera ainsi distribué aux professeurs locaux. En outre, cette nouvelle réforme espère également insister sur une écriture qui s'adresse aussi bien aux hommes qu'aux femmes. Ainsi, l’énoncé "Compare tes résultats avec ton camarade" devient "Comparez vos résultats", apprend-on encore dans Le Temps.

Ognon et nénufar

En France, une telle réforme avait également été décidée dès 1990, avec l'accord de, l'Académie française. Mais finalement, ce n'est qu'en 2016 qu'une partie de celle-ci avait été mise en place au terme de longues semaines de débats et critiques.

Selon ces nouvelles règles, qui cohabitent encore avec les anciennes, il est possible d'écrire "ognon" au lieu d’oignon et "nénufar" plutôt que nénuphar. En tout, 2400 mots ont subi un toilettage. Certains mots comme portemonnaie ou millepattes perdent leur trait d’union. D’autres leur accent circonflexe, qui peut désormais disparaître sur les lettres i et u.

"Je voudrais rassurer tout le monde, l'accent circonflexe ne disparaît pas puisque les deux orthographes peuvent continuer à être utilisées", expliquait la ministre de l'Education d'alors, Najat Vallaud Belkacem.
https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV