BFMTV

Somalie: deux employés de l'ONU, dont un Français, abattus

Les hommes ont été tués à Galkayo, au centre de la Somalie.

Les hommes ont été tués à Galkayo, au centre de la Somalie. - -

Les deux hommes ont été tués dans l'aéroport de Galkayo, dans le centre de la Somalie, alors qu'ils débarquaient d'un avion. Les raisons de l'attaque meurtrière ne sont pas connues pour le moment.

Deux employés de l'ONU, un Français et un Britannique, ont été tués lundi par balles dans l'aéroport de Galkayo, dans le centre de la Somalie, selon des sources officielles britannique et somalienne.

"Deux hommes ont été abattus à l'intérieur de l'aéroport alors qu'ils débarquaient d'un avion (...) la raison de l'attaque n'est pas claire", a déclaré un responsable sécuritaire somalien, Mohamed Mir.

Les deux victimes étaient membres du personnel international du Bureau de l'ONU de lutte contre la drogue et le crime (UNODC). Une source sécuritaire somalienne à l'aéroport de Galkayo ayant requis l'anonymat a indiqué que le tireur était vêtu d'un uniforme de la police et semblait "mentalement déséquilibré", ajoutant qu'il avait été arrêté. L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat.

La ville de Galkayo est à cheval sur la frontière entre les régions auto-proclamées autonomes du Puntland et de Galmudug.

La Somalie est sans gouvernement effectif et en état de guerre civile depuis 20 ans. La situation a permis l'éclosion de nombreuses milices, d'insurgés islamistes et de groupes de pirates qui règnent sur de plus ou moins grandes portions du territoire.

La rédaction