BFMTV

Solar Impulse a décollé pour sa traversée du Pacifique

Photo diffusée par le projet Solar Impulse, montrant l'avion Solar Impulse 2 en train de décoller de l'aéroport de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, le 21 avril 2015

Photo diffusée par le projet Solar Impulse, montrant l'avion Solar Impulse 2 en train de décoller de l'aéroport de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, le 21 avril 2015 - Solar Impulse, Solar Impulse/AFP

L'avion révolutionnaire Solar Impulse 2 a décollé de Chine dans la nuit de samedi à dimanche et mis le cap sur Hawaï, pour la plus périlleuse des étapes de son tour du monde, durant laquelle le pilote suisse André Borschberg devra tenir six jours et six nuits de suite seul aux commandes. Propulsé par la seule énergie solaire, l'appareil a pris son envol à 02H40 heure locale dimanche (18H40 GMT samedi), depuis la ville orientale chinoise de Nankin, où il était cloué depuis le 21 avril.

Eclairé par des projecteurs à l'avant de ses ailes, l'immense avion s'est élancé sur la piste avant de disparaitre dans un ciel brumeux, le bruit de ses quatre hélices à peine audible. L'équipe au sol a applaudi son décollage. Ce vol de 8.500 km jusqu'à Hawaï devrait durer environ 130 heures, selon les organisateurs. "Nous disposons d'une bonne fenêtre météo" pour cette traversée, a assuré André Borschberg avant de monter dans le cockpit.

Le pilote suisse André Borschberg devra tenir six jours et six nuits de suite seul aux commandes pour cette traversée.

par la rédaction avec AFP