BFMTV

Selon l'horloge de l'apocalypse, il nous reste 100 secondes à vivre

En 2019, l'horloge de l'apocalypse avait été fixée à 23h58 : l'heure la plus inquiétante depuis sa création en 1947.

En 2019, l'horloge de l'apocalypse avait été fixée à 23h58 : l'heure la plus inquiétante depuis sa création en 1947. - Brendan Smialowski / AFP

Depuis 1947, le Bulletin des scientifiques atomistes met régulièrement à jour "l'horloge de l'apocalypse" qui calcule l'espérance de vie de la Terre en prenant en compte les menaces nucléaire, climatique et technologique dans le monde.

Une minute et quarante secondes. C'est le temps qu'il nous reste à vivre avant la fin du monde selon le très sérieux Bulletin des scientifiques atomistes. Ce décompte a été calculé par un groupe de scientifiques atomistes américains qui prend en compte les menaces nucléaires, technologiques et climatiques pesant sur la planète. Plus l'heure se rapproche de minuit, plus la fin du monde est proche.

L'heure affichée est évidement symbolique - il ne nous reste pas 1 minute 40 minutes à vivre - mais le raisonnement derrière le concept se base, lui, sur des données bien réelles: l'expansion des armes atomiques dans le monde, les regains de tensions internationales, la multiplication des catastrophes climatiques...

Il était 23h53 lors de la création de l'horloge

Le concept a été créé par des scientifiques américains en 1947, deux ans après l'explosion des bombes atomiques à Hiroshima et Nagasaki. Il était alors 23h53. L'horloge fut ensuite régulièrement mise à jour au cours de la guerre froide, atteignant son paroxysme en 1953 - année marquée par les premiers tests soviétiques et américains d'engins thermonucléaires.

Dans les décennies qui suivent, l'heure recule lorsque les deux superpuissances négocient et limitent le développement de leurs arsenaux atomiques. Mais l'horloge avance lorsque les tensions sont de retour comme en 1984 avec la course aux armements lancée par Ronald Reegan. En 1991, l'heure atteint un record historiquement bas lorsque l'URSS disparaît: 23h43.

Depuis la chute de l'URSS, l'horloge ne cesse de se rapprocher de minuit

Alors que certains imaginent la fin de l'histoire avec la dislocation de l'Union soviétique, les tensions internationales vont s'accumuler au cours des décennies suivantes: conflits au Moyen-Orient (Irak, Aghanistan, Syrie, Libye, Yémen...) ou dans l'est de l'Europe (ex-Yougoslavie, Ukraine..), multiplication des attentats terroristes, des tensions... L'horloge de la fin du monde avance donc petit à petit au fil des années.

A ce contexte géopolitique tendu, il faut ajouter le réchauffement climatique, dont l'impact est de plus en plus visible chaque année. Rien qu'en 2019, on peut évoquer les pluies diluviennes en Inde (1900 morts) ou encore les feux de forêts australiens et amazoniens. Résultat: depuis deux ans, l'horloge de l'apocalypse affiche 23h58 - une heure jamais vue depuis le record de 1953. 

L'horloge de la fin du monde de 1947 à 2020

Grâce à l'image animée ci-dessous, découvrez l'évolution de l'horloge de la fin du monde depuis sa création, en 1947, à aujourd'hui.

Louis Tanca