Le Pape François le 22 janvier 2018. (Photo d'illustration)
 

Le pape a accepté la démission d'un archevêque australien qui avait été condamné pour avoir couvert des actes pédophiles venant d'un prêtre de l'Eglise catholique.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire