BFMTV

Samedi, c'est fin du monde chez les vikings

Une fête annuelle viking, dans les îles Shetland, le 28 janvier dernier. Ils ont l'air tout à fait prêts pour Ragnarök.

Une fête annuelle viking, dans les îles Shetland, le 28 janvier dernier. Ils ont l'air tout à fait prêts pour Ragnarök. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Selon la mythologie nordique, la fin du monde devrait avoir lieu le 22 février prochain. Ce samedi. Au moins on vous aura prévenu.

Paco Rabanne s'était trompé. Les Mayas aussi. A force de crier au loup, on n'y croit plus trop. C'est donc dans l'indifférence la plus totale que la prophétie de fin du monde selon les vikings se profile samedi 22 février.

Selon la mythologie nordique, donc, la planète devrait s'ouvrir en deux, pile au moment où vous faites vos courses au Casino, et libérer les forces du mal.

Cette fin du monde au nom de meuble Ikea (Ragnarök), s'accompagne également de différentes catastrophes naturelles comme des inondations submergeant tout, des tremblements de terre. Ah et un dragon sortira aussi de la mer. Un seul couple humain survivra, qui aura pour lourde tâche de repeupler le monde.

"Winter is coming"

Ragnarök serait également précédé, selon un poème du 13e siècle, d'une succession de trois hivers sans été. "Winter is coming", comme dirait l'autre.

En tout cas, à York, en Grande-Bretagne, les habitants sont prêts... à célébrer l'événement. Plus de 300 habitants vont ainsi défiler dans la ville, costumés guerriers vikings, lors du Jorvik Festival, selon le Daily Mail.

La rédaction avec Magali Rangin