BFMTV

Russie: des milliers de personnes dans les rues pour la paix en Ukraine

Manifestation à Moscou contre la guerre en Ukraine, dimanche 21 septembre 2014.

Manifestation à Moscou contre la guerre en Ukraine, dimanche 21 septembre 2014. - Vasily Maximov - AFP

Un important cortège a défilé dimanche à Moscou aux cris de "La Russie sans Poutine!" et "Poutine, retire tes soldats!". Plusieurs figures de l'opposition étaient également là pour dénoncer l'ingérence du Kremlin en Ukraine.

Une manifestation de grande ampleur contre l'ingérence de la Russie en Ukraine, la première organisée en Russie depuis le début du conflit, a rassemblé dimanche plusieurs milliers de personnes dans le centre de Moscou.

Un cortège important est parti de la place Pouchkine, dans le centre de la capitale russe, pour marcher pendant près de deux heures aux cris de "Non à la guerre en Ukraine", "Stop aux mensonges de Poutine", "La Russie sans Poutine!" ou encore "Poutine, retire tes soldats!". Les participants arboraient des drapeaux russes et ukrainiens, ainsi que des pancartes "Ukraine, nous te demandons pardon".

Cette "Marche pour la paix" a rassemblé plusieurs "dizaines de milliers" de personnes selon l'un des organisateurs, Sergueï Davidis, la police faisant quant à elle état de 5.000 participants.

Première manifestation d'ampleur sur l'Ukraine

Il s'agit de la toute première manifestation d'ampleur contre la guerre en Ukraine depuis le début du conflit qui oppose séparatistes prorusses et militaires ukrainiens. Il s'agit également d'une des plus grandes mobilisations contre le président Vladimir Poutine depuis sa réélection en 2012.

Une marche "pour la paix" à la veille du référendum controversé en Crimée qui a abouti en mars au rattachement à la Russie de cette péninsule ukrainienne avait été organisée mais sans afficher un nombre aussi conséquent de participants.

Les organisateurs de la marche, à laquelle ont pris part plusieurs figures de l'opposition, ont exigé que le Kremlin cesse sa "politique agressive et irresponsable" en Ukraine qui mène selon eux la Russie vers l'isolement, les troubles économiques et l'aggravation des "penchants fascistes" dans le pays. "Il y a vraiment beaucoup de gens, c'est complètement inattendu", s'est réjouie Inna Sekhnadze, une participante de 45 ans.

Popularité record pour Poutine

La Russie est en effet accusée par Kiev et les Occidentaux de soutenir et d'inspirer la rébellion prorusse dans le Donbass, lui fournissant armes et matériel et lui prêtant main forte par le biais de son armée régulière, ce que Moscou a toujours démenti.

Plusieurs dizaines de personnes sont néanmoins venues clamer leur soutien à l'insurrection prorusse, bardés de drapeaux de la "Nouvelle Russie" et de la "République populaire de Donetsk" proclamée par les séparatistes.

Peu avant la manifestation, le site internet de l'ancien oligarque russe Mikhaïl Khodorkovski, aujourd'hui exilé en Suisse, avait également appelé les Russes à participer à la marche et à distribuer des prospectus anti-guerre. Mikhaïl Khodorkovski, qui a passé plus de dix ans en prison avant d'être gracié par Vladimir Poutine l'année dernière, a déclaré samedi qu'il serait prêt à diriger la Russie en temps de crise au cours du lancement à Paris d'une "plateforme" destinée à rassembler les forces pro-européennes dans le pays.

Si la grande majorité des Russes est opposée à l'envoi de soldats russes en Ukraine ou à l'éventualité d'une guerre avec Kiev, le président russe continue de jouir depuis le début de la crise d'une popularité record au sein de la population.

V.R. avec AFP