BFMTV

Royaume-Uni: une victime du "pire délinquant sexuel de l'histoire" raconte son agression

Une photo de Reynhard Sinaga diffusée par la police de Manchester, le 6 janvier 2020, jour de sa condamnation à la réclusion à perpétuité

Une photo de Reynhard Sinaga diffusée par la police de Manchester, le 6 janvier 2020, jour de sa condamnation à la réclusion à perpétuité - HO / AFP / GREATER MANCHESTER POLICE

Reynhard Sinaga, 36 ans, a été reconnu coupable de 159 crimes sexuels contre 48 individus entre 2015 et 2017.

Considéré comme "le pire délinquant sexuel de l'histoire" du Royaume-Uni, Reynhard Sinaga, 36 ans, a été condamné à la perpétuité par la justice britannique en début d'année. Reconnu coupable de 159 crimes sexuels contre 48 individus entre 2015 et 2017, cet étudiant indonésien droguait des hommes à la sortie d'une boîte de nuit avant d'abuser d'eux.

Vidéos retrouvées sur le téléphone de l'agresseur 

C'est d'ailleurs l'une de ses victimes, dont le témoignage a permis l'arrestation de Reynhard Sinaga, qui relate son agression dans les colonnes du Guardian. C'est le 2 juin 2017 que Peter, alors âgé de 18 ans, croise la route de Sinaga, lors d'une soirée à Manchester. En pleine nuit, le jeune homme se réveille alors que le trentenaire tente de l'agresser sexuellement.

"Je me suis réveillé désorienté, face contre un oreiller. Il y avait une couette sur le sol. Mon jean était descendu sur mes genoux et il était au dessus de moi avec son pantalon jusqu'aux chevilles", explique celui qui ne sait pas encore qu'il a été drogué au GHB par son agresseur. 

Une bagarre s'engage alors, et Peter parvient à immobiliser Reynhard Sinaga. "Je pensais que je l'avais tué, je ne savais pas vraiment ce que je faisais. J'utilisais mon instinct et l'adrénaline pour survivre", explique-t-il. 

"Héros accidentel" 

Peter parvient à s'échapper de l'appartement de Reynhard Sinaga mais il est arrêté quelques heures plus tard par la police, qui pensait que le jeune homme était en réalité l'agresseur. Ce n'est qu'après enquête des agents, qui ont découvert des vidéos de viols sur le téléphone de l'agresseur, que la vérité éclate. Reynhard Sinaga est à son tout interpellé. 

"Ils ont pris mes empreintes digitales et mon ADN. Ils m'ont interrogé comme un délinquant, pas une victime. Il était à l'hôpital et ils m'ont dit qu'ils l'interrogeraient lors de sa libération", détaille-t-il encore. "La police et des amis proches disent que je suis un héros pour avoir arrêté le plus grand violeur de tous les temps. Je me sens comme le héros accidentel. Si je ne m'étais pas réveillé, il le ferait encore maintenant", souligne Peter. 
Hugo Septier