BFMTV

Qui sont les trois victimes de la fusillade de Liège?

BFMTV
Benjamin Herman a tué deux policières et un étudiant de 22 ans mardi matin à Liège, en Belgique. Le ministre de l'Intérieur a confirmé qu'il est l'auteur d'un autre meurtre quelques heures plus tôt, à Marche-en-Famenne.

A Liège, en Belgique, mardi matin, Benjamin Herman, un homme de 31 ans (et non 36 comme communiqué précédemment) connu pour des faits de droit commun et qui n'était pas rentré en prison après avoir bénéficié d'une permission de sortie, a tué trois personnes et a blessé quatre policiers intervenus pour le mettre hors d'état de nuire. Parmi les trois personnes fatalement touchées par l'assaillant, lui-même abattu par les forces de l'ordre, on compte deux policières et un étudiant de 22 ans. 

Quelques heures avant la fusillade, il avait également tué une de ses connaissances, un toxicomane âgé d'une trentaine d'années qui résidait à Marche-en-Famenne. 

> Soraya Belkacemi

Policière comme Lucile Garcia, Soraya Belkacemi a été prise en filature par Benjamin Herman. Atteinte par des coups de couteau, elle a été exécutée avec l'une de leurs armes de service. Lors d'un point-presse tenu à 17h environ, le chef de corps de la police de Liège, Christian Beaupère a donné quelques détails sur les états de service et la situation familiale de cette femme de 45 ans: "Elle avait deux jumelles de 13 ans et était entrée dans la police de Liège en 1994". Il a ajouté: "Les deux jumelles étaient déjà orphelines de père qui était policier". 

Vincent Gilles, président du syndicat de police belge SLFP, a précisé sur notre antenne que les deux femmes avaient pour mission principale "d'assurer la fluidité du trafic et la sécurisation des abords des écoles". 

> Lucile Garcia

Le chef de corps de la police de Liège a également évoqué la deuxième policière tombée sous les balles de Benjamin Herman, la décrivant comme une femme de 53 ans ayant intégré l'institution policière liégeoise en 2010, mère d'un fils de 25 ans. Le site belge de La Dernière heure l'a identifiée comme étant Lucile Garcia, mariée à un commissaire: Patrick Hagelstein.

La Gazette d'Anvers, site néerlandophone, a ajouté qu'elle avait perdu un fils à cause d'un accident de la route plus tôt, et que le couple de policiers s'était uni par les liens du mariage il y a un mois après avoir vécu ensemble pendant 14 ans. Ils étaient grands-parents depuis peu. 

Dans la soirée, le compte Facebook de la police de Liège a publié la photo des deux femmes, accompagné d'un texte "en hommage aux femmes, mères et policières merveilleuses qu'elles étaient".

> Cyril Vangriecken

Cyril Vangriecken, 22 ans, originaire de la commune de Vottem, a quant à lui été fauché par une autre cartouche tirée par Benjamin Herman alors qu'il était assis sur le siège passager d'une voiture arrêtée à un feu rouge, et conduite par sa mère. Willy Demeyer, bourgmestre de Liège, a expliqué lors de la conférence de presse qu'il était étudiant à la Haute école de Liège où il s'apprêtait à obtenir un diplôme d'instituteur.

Il venait d'ailleurs de déposer un dossier de fin d'étude à son école. Joint par téléphone par BFMTV, le père de Cyril Vangriecken a exprimé sa colère:

"Mon fils, c'était un enfant parfait. On a laissé sortir ce gars là de prison, il a tué deux policiers. Cyril a été tué avec une balle de la police de Liège". 

La fédération belge de pétanque a salué sur Facebook la mémoire de ce jeune homme visiblement passionné par cette discipline. Les mots de l'organisation sont à l'unisson des nombreux hommages qu'on peut lire sur le réseau social: "Cyril, un jeune homme brillant et plein d’avenir était âgé de 22 ans. Sa politesse, sa gentillesse et sa simplicité étaient les maîtres mots de son comportement tant dans le milieu sportif qu’en dehors."

> Michaël Wilmet

Michaël Wilmet a été tué par Benjamin Herman dans la nuit de lundi à mardi, comme l'a confirmé ce mercredi le ministre de l'Intérieur belge. Le meurtre s'est produit dans la cité de On à Marche-en-Famenne, d'où est originaire le père de Benjamin Herman selon la RTBF. La victime serait un toxicomane d'une trentaine d'années, que l'assaillant de Liège aurait connu en prison. Il a été tué d'un objet contondant, peut-être un marteau selon les premières constatations. 

Robin Verner