BFMTV

Prise d'otages: «Mon frère a la rage»

Toulouse, 20 juin 2012: le quartier de la prise d'otages a été bouclé.

Toulouse, 20 juin 2012: le quartier de la prise d'otages a été bouclé. - -

La soeur du preneur d'otages de l'agence CIC à Toulouse témoigne. Le forcené a été interpellé mercredi après-midi, après l'assaut donné par les forces de l'ordre. Le malfaiteur a été blessé, tous les otages sont indemnes.

«Mon frère a la rage», explique la soeur du preneur d'otages, qui a apporté son témoignage à l'Agence France Presse mercredi en début d'après-midi.
Jointe par téléphone, la jeune femme vit à Toulouse. Mère d'une famille nombreuse, elle a annoncé son intention de se rendre sur les lieux de la prise d'otages dans une agence bancaire du CIC, située avenue Camille-Pujol. «Mon frère, qui a 26 ans, avait été placé à la Ddass quand il était petit, il a la rage et a peur du monde extérieur», a-t-elle précisé, interrogée à propos des troubles psychiatriques dont souffrirait son frère. Prévenue par l'AFP de la présence de son frère dans l'agence bancaire, elle l'a alors appelé sur son portable. «Il n'avait pas l'air d'avoir peur et il avait l'air bien», a-t-elle assuré. De source proche du dossier, le preneur d'otages présumé serait un «schizophrène» qui pourrait se trouver actuellement «en rupture de traitement». Le forcené a été interpellé mercredi après-midi après l'assaut lancé par les forces de l'ordre, au cours duquel il a été blessé. Tous les otages sont sains et saufs.

La Rédaction avec AFP