BFMTV

Powehi, le nom hawaïen du premier noir reconstitué en image

Toute première image d'un trou noir

Toute première image d'un trou noir - SFR Presse

Un professeur de linguistique hawaïen a été chargé de donner un nom à la première image de trou noir de l'histoire, dévoilée mercredi. Il est allé puiser dans l'imaginaire de l'archipel.

"Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde", assurait Albert Camus. Et si dans la genèse, il revient à Adam de donner un nom à "tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs", il chute hors de l'Eden peu après. Autant dire que le professeur Larry Kimura, professeur de linguistique à l'université de Hawaï-Hilo, avait de quoi trembler au moment où l'Event Horizon Telescope, la mission internationale d'astronomes et de chercheurs qui a révélé ce mercredi l'image d'un trou noir pour la première fois de l'histoire, est venu le trouver afin qu'il forge un nom à cette avancée inouïe des connaissances humaines. L'universitaire a finalement rendu son verdict, comme l'a noté ici le Honolulu Star-Advertiser: la prestigieuse vision s'appellera Powehi aux yeux de la postérité. 

Kumulipo 

Il a tiré cette désignation du Kumulipo, un chant hawaïen composé au XVIIIe siècle qui est le récit des origines du monde ainsi que de la généalogie de l'aristocratie locale. Ecrit en l'honneur de la naissance du prince Kalaninuiamamao, celui-ci l'a ensuite transmis à sa fille Kalaninuiamamao. 

La signification du mot excède de beaucoup les trois petites syllabes de la retranscription de Powehi. On peut la rendre par "l'insondable création noire parée" ou encore par "la source noire embellie de la création sans fin". Si la communauté scientifique s'est tournée vers le professeur Kimura et la langue hawaïenne pour le baptême de la prunelle de ses yeux, c'est parce que sur les huit télescopes employés, deux sont installés sur l'archipel. 

Origine d'une idée 

"Avoir le privilège de donner un nom hawaïen à la toute première confirmation scientifique d'un trou noir veut dire beaucoup pour moi et la lignée à laquelle j'appartiens", a glissé Larry Kimura, cité par le Guardian. Jessica Dempsey, directrice adjointe du télescope James Clerk Maxwell de Mauna Kea, et membre de l'équipe ayant élaboré l'image du trou noir, a relaté: "Nous lui avons décrit ce que nous avions vu, que le trou noir illuminait et faisait briller l'obscurité qui l'entourait, et là il a eu l'idée du nom". Elle a affirmé: "Quand il l'a dit, j'ai failli tomber de ma chaise". 

Robin Verner