BFMTV

Plus de 80 personnes bloquées dans une mine

Proches des mineur à Raspadskaïa, en Sibérie, après un double coup de grisou. Après une interruption due à l'accumulation de méthane, les sauveteurs ont repris dimanche leurs recherches dans cette mine de charbon pour tenter de retrouver 83 mineurs bloqué

Proches des mineur à Raspadskaïa, en Sibérie, après un double coup de grisou. Après une interruption due à l'accumulation de méthane, les sauveteurs ont repris dimanche leurs recherches dans cette mine de charbon pour tenter de retrouver 83 mineurs bloqué - -

Après une interruption due à l'accumulation de méthane, les sauveteurs ont repris dimanche leurs recherches dans une mine de charbon de...

MOSCOU (Reuters) - Après une interruption due à l'accumulation de méthane, les sauveteurs ont repris dimanche leurs recherches dans une mine de charbon de Sibérie pour tenter de retrouver 83 mineurs bloqués après deux coups de grisou.

Les deux explosions survenues samedi soir à la mine de Raspadskaïa, dans la région de Kemerovo, à 3.000 km à l'est de Moscou, est de 12 morts et 41 blessés, a déclaré le ministère des Situations d'urgence.

Soixante-quatre mineurs et 19 sauveteurs sont portés disparus plus de 24 heures après la première explosion survenue samedi peu avant minuit (17h00 GMT). Les deux explosions ont été causées par une accumulation de méthane, a précisé le ministère.

Les sauveteurs s'efforcent d'injecter de l'air dans la mine pour disperser le méthane.

La mine Raspadskaïa, à Mejdouretchensk, a produit 8,9 millions de tonnes de charbon en 2007 et ses réserves sont estimées à 450 millions de tonnes. Elle est le principal puits d'extraction de charbon de Russie.

Les explosions dans les mines et d'autres accidents du travail ont incité les dirigeants russes à lancer des appels répétés en faveur d'une amélioration des infrastructures et des conditions de sécurité.

Conor Humphries, Nicole Dupont et Henri-Pierre André pour le service français