BFMTV
International

Opération anti-terrorisme en Italie: 10 personnes arrêtées dont un imam

Un policier à Rome (photo d'illustration)

Un policier à Rome (photo d'illustration) - Filippo MONTEFORTE / AFP

Ces personnes sont soupçonnées d'avoir notamment participé au financement du front al-Nosra, l'ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie.

La justice italienne a annoncé samedi avoir lancé des mandats d'arrêt contre dix personnes, huit d'origine tunisienne et deux italiennes, soupçonnées de financement du terrorisme, dont un imam de Teramo, dans les Abruzzes, au centre de l'Italie.

Ces personnes sont soupçonnées d'avoir "créé de nombreux faux comptables, à travers diverses sociétés, pour mettre de côté d'importantes sommes d'argent, en partie fruit de l'évasion fiscale", précise un communiqué du parquet de L'Aquila, chef-lieu des Abruzzes. Cet argent servait "aussi au financement d'activités liées à l'organisation radicale al-Nosra", l'ex-branche syrienne d'Al-Qaïda, selon la même source.

De l'argent versé à des imams en Italie

Une partie des sommes était destinée également à des imams en Italie "dont un définitivement condamné pour association de malfaiteurs à des fins de terrorisme international", poursuit le communiqué.

Parmi les dix personnes figure, outre l'imam, une comptable italienne, selon le communiqué qui précise que des biens, argent et biens immobiliers, d'une valeur "de plus d'un million d'euros" ont été saisis.

Alexandra Jaegy avec AFP