BFMTV

Obama va instaurer une commission d'enquête sur la marée noire

Selon un responsable de l'administration américaine, le président Barack Obama va instaurer par décret une commission présidentielle pour enquêter sur la marée noire dans le golfe du Mexique. /Photo prise le 15 mai 2010/REUTERS/Joshua Roberts

Selon un responsable de l'administration américaine, le président Barack Obama va instaurer par décret une commission présidentielle pour enquêter sur la marée noire dans le golfe du Mexique. /Photo prise le 15 mai 2010/REUTERS/Joshua Roberts - -

HOUSTON - Barack Obama va instaurer par décret une commission présidentielle pour enquêter sur la marée noire dans le golfe du Mexique, annonce un...

HOUSTON (Reuters) - Barack Obama va instaurer par décret une commission présidentielle pour enquêter sur la marée noire dans le golfe du Mexique, annonce un responsable de l'administration américaine.

Cette commission aura pour mission d'étudier les pratiques de l'industrie pétrolière, le rôle du contrôle gouvernemental et la protection de l'environnement.

Cette commission sera similaire à celles qui eurent à se pencher sur l'explosion de la navette spatiale Challenger en 1986 et sur la catastrophe de la centrale nucléaire de Three Mile Island en 1979, a ajouté ce responsable.

Les employés gouvernementaux et les élus ne pourront pas faire partie de cette commission.

La commission enquêtera sur une série de questions liées à la fuite sous-marine de brut et à ses conséquences et examinera la question de la sécurité de la plate-forme de forage ainsi que les dispositions réglementaires au niveau local, au niveau de l'Etat et au niveau fédéral, a précisé ce responsable, s'exprimant sous le sceau de l'anonymat.

"La commission prendra en compte les enquêtes en cours concernant les causes de la marée noire", a-t-il encore dit. Une annonce officielle sur la constitution de la commission est attendue dans les prochains jours.

Cette annonce intervient alors que la compagnie BP, exploitant du forage, a annoncé qu'elle était parvenue à siphonner un cinquième des 5.000 barils qui s'échappent chaque jour depuis près d'un mois dans le golfe du Mexique.

"J'ai le sentiment que nous avons pour la première fois franchi un cap dans ce défi", a dit Tony Hayward, directeur général de la compagnie pétrolière, en Floride.

Pour parvenir à son objectif, BP tente, avec l'aide de robots sous-marins, d'insérer un tube dans le puits accidenté à 1.600 mètres de fond et de recueillir le pétrole et le gaz en surface.

Un haut responsable américain en charge des forages en mer à l'Agence des ressources géologiques va quitter ses fonctions à la fin du mois, a annoncé un responsable de l'administration Obama lundi.

Le président Barack Obama avait estimé la semaine dernière que l'agence dépendant du département de l'Intérieur s'était montrée trop "coulante" avec les compagnies pétrolières. Le département de l'Intérieur a annoncé une réorganisation de l'agence afin d'individualiser ses missions d'inspection sur la sécurité.

Jeff Mason; Pierre Sérisier pour le service français

dossier :

Barack Obama