BFMTV

Obama, 44e président des Etats-Unis

-

- - -

D'improbable à espéré, le succès de Barack Obama est aujourd'hui une réalité. Le jeune sénateur noir de l'Illinois succède à George W. Bush et devient le 44e Président des Etats-Unis. Historique.

[Retour au sommaire]

« Yes we can; » Eh oui, ils l'ont fait. Les démocrates ont récupéré les clés de la Maison Blanche. Après 8 ans de pouvoir, le républicain George W. Bush cède sa place au jeune sénateur de l'Illinois Barack Obama, âgé de 47 ans. Retour sur la carrière de ce 44e Président des Etats-Unis. Le premier noir à accéder à la fonction suprême.

Issu d'une famille modeste, Barack Obama est le fils d'un Kényan noir et d'une Américaine blanche originaire du Kansas. Ses parents divorcent alors qu'il n'a que 2 ans. Il grandit entre l'Indonésie avec sa mère et Hawaï, où il est né, avec ses grands-parents. Dès l'université, à Los Angeles, il prend goût à la politique. D'abord travailleur social à Chicago, il reprend des études de droit à Harvard, dont il est le premier noir à diriger la prestigieuse Harvard Law Review, et sort diplômé en 1991.

En 2002, il épouse Michelle Robinson, elle aussi avocate, avec qui il aura 2 filles, Malia Ann, née en 1999 et Sasha, née en 2001. Figure influente du Parti démocrate à Chicago, c'est elle qui propulse la carrière politique de son mari.

Le 27 Juillet 2004, Barack Obama sort de l'ombre. Orateur de talent, il magnétise la foule de la convention nationale démocrate réunie à Boston en prononçant un discours pour l'investiture de John Kerry. « The audacity of hope » marque le début de son idylle avec les Etats-Unis. Quelques mois plus tard, il est élu sénateur de l'Illinois. En février 2007, il annonce sa candidature à l'investiture démocrate pour la Présidence des Etats-Unis. Il est alors le premier homme de couleur, après Jesse Jackson en 1988, susceptible d'accéder au bureau ovale.
Une issue que beaucoup pensent impossible. Mais Barack Obama y croit. Et son équipe aussi.

La victoire d'une équipe
Barack Obama sait communiquer... et s'entourer. Avec une équipe de campagne alliant jeunes talents et vieux routiers de la politique, il a parié sur une communication audacieuse et nouvelle, notamment via internet. Solidement conseillé par des spécialistes dans chaque domaine important, Barack Obama a donc su contrecarrer les critiques de ses opposants, qui n'ont cessé de montrer du doigt son manque d'expérience.

Obama-Biden : ticket gagnant
Un « handicap » qui a semble-t-il été balayé par le choix judicieux de son colistier, le discret Joe Biden. Moins populaire et médiatique que Sarah Palin, ce ténor du Sénat depuis plus de 35 ans a convaincu les électeurs indécis de voter pour le jeune et « progressiste » Obama. Les résultats à la sortie des urnes n'ont pas fait mentir les sondages. Pas d'effet Bradley, les Américains ont dit oui au changement promis par le ticket démocrate Obama-Biden. Et nul doute que Joe Biden, fin connaisseur des rouages du Congrès, sera un vice-président utile pour Obama, qui promet des réformes délicates à faire voter, notamment dans les domaines de l'assurance-maladie et de la politique énergétique.

dossier :

Barack Obama

Juliette VINCENT