BFMTV

Nucléaire: Barack Obama

Barack Obama lors d'une conférence de presse dans le bureau ovale de la Maison Blanche

Barack Obama lors d'une conférence de presse dans le bureau ovale de la Maison Blanche - Brendan Smialowski - AFP

Le Président des Etats-Unis a estimé que la probabilité d'aboutir à un accord sur le nucléaire reste à 50/50, restant plus sceptique que ses homologues iraniens.

Le président américain Barack Obama reste sceptique face aux chances d'aboutir à un accord sur le nucléaire avec l'Iran, selon un porte-parole de la Maison Blanche.

"Dans l'esprit du président, la probabilité (d'aboutir à un accord) n'a pas changé", a déclaré Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche. "Nous sommes dans une situation où nous sommes, au mieux, à 50/50".

Des propos qui viennent contrebalancer ceux d'Ali Akbar Salehi, chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique. Ce dernier avait parlé d'un accord trouvé "sur 90% des questions techniques", tout en ajoutant qu'il restait "des divergences sur une seule question majeure", sans donner plus de précision.

Le nucléaire iranien au coeur de la politique étrangère d'Obama

S'il a plusieurs fois confirmé son opposition à toute possession par l'Iran de la bombe nucléaire, Barack Obama cherche toutefois à se rapprocher de la République islamique chiite, au risque de mettre en colère ses principaux alliés, l'Arabie Saoudite et Israël. Plusieurs membres républicains du Congrès américain avaient fait part de leur opposition à ces négociations en écrivant une lettre ouverte aux autorités iraniennes.

Les négociations sur le nucléaire iranien se poursuivent actuellement à Lausanne, en Suisse. L'Iran et les pays membres du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Chine, Russie et Allemagne) se sont donnés jusqu'au 31 mars pour trouver un accord.

S.V. avec AFP