BFMTV

Neuf détenus s'évadent d'une prison de Berlin en l'espace de quelques jours 

La prison de Plötzensee.

La prison de Plötzensee. - Ahle, Fischer & Co. Bau GmbH via Wikimedia Creative Commons.

Entre noël et le nouvel an, neuf détenus ont réussi à s'échapper de la prison de Plötzensee à Berlin. Cinq ont profité de leur régime de semi-liberté tandis que quatre autres sont partis lors d'une tentative collective.

Neuf détenus se sont échappés d'une prison de Berlin entre Noël et le Nouvel An, dont une spectaculaire fuite de quatre prisonniers filmée par des caméras de surveillance sans que personne n'intervienne, ont indiqué mardi les autorités locales. "Entre le 28 décembre et le 1er janvier, cinq hommes, qui bénéficiaient d'un régime de semi-liberté, se sont évadés", ont indiqué les services de justice berlinois dans un communiqué.

Deux des évadés se sont rendus

La police est toujours à la recherche de sept des neuf fuyards, deux d'entre eux ayant décidé finalement de faire marche arrière en se rendant aux autorités. "Dans la prison de Plötzensee, tous les dispositifs de sécurité vont être réévalués", a indiqué l'élu berlinois responsable des questions de Justice, Dirk Behrendt, cité dans le communiqué. "Le personnel de la prison de Plötzensee va être renforcé", a-t-il ajouté, précisant que les "irritations" nées de ces évasions étaient "compréhensibles". Le régime de semi-liberté permet par exemple à des détenus de travailler à l'extérieur de la prison. 

Les quatre prisonniers auteur de l'évasion la plus spectaculaire sont âgés de 28 ans à 35 ans. Ils sont parvenus à s'enfuir en s'attaquant à des panneaux de ventilation grâce à un outil dérobé dans l'atelier de la prison où ils travaillaient. L'affaire a fait d'autant plus de bruit que des caméras de surveillance ont filmé les détenus lors de leur fuite. Mais les services de sécurité ont mis plus d'une demi-heure à déclencher l'alarme. Les détenus purgeaient des peines pour vol à main armée, blessures graves ou cambriolages notamment.

Le soir de cette évasion, un autre prisonnier, en semi-liberté, n'est pas rentré à la prison de Plötzensee et reste depuis introuvable. L'opposition municipale a réclamé la démission de l'élu chargé de la Justice. Dirk Behrendt doit prendre ses responsabilités car la prison de Plötzensee est devenue "une maison portes ouvertes", selon un responsable du parti libéral FDP, Marcel Luthe.

R.V. avec AFP