BFMTV

Turquie: forte mobilisation anti-gouvernement après la mort de Berkin Elvan

"Nous voulons la justice pour Berkin Elvan", est-il écrit sur la pancarte de ce manifestant, à Istanbul, le 11 mars 2014.

"Nous voulons la justice pour Berkin Elvan", est-il écrit sur la pancarte de ce manifestant, à Istanbul, le 11 mars 2014. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Des dizaines de milliers de personnes sont dans les rues d'Istanbul ce mercredi, après la mort d'un jeune homme, blessé par la police en 2013.

Quelques heures après la mort de Berkin Elvan, Istanbul a été secouée de violents incidents mardi soir. Dans de nombreuses villes du pays, la police a fait face à des milliers de manifestants.

Ce mercredi, des dizaines de milliers de personnes se sont à nouveau rassemblées à Istanbul pour les obsèques de ce jeune de 15 ans. Berkin Elvan est mort mardi, après avoir été blessé par la police lors de la fronde antigouvernementale de 2013.

"La police de l'AKP (Parti de la justice et du développement, au pouvoir) a assassiné Berkin" Elvan ou "Berkin est notre honneur", scandait la foule massée dans les rues du quartier populaire stambouliote d'Okmeydani.

L'adolescent de 15 ans, touché à la tête par une capsule de grenade lacrymogène tirée par la police le 16 juin dernier, est décédé mardi après un coma de 269 jours.

Berkin Elvan, symbole de la répression policière

La foule devait marcher vers un "cemevi" (maison de réunion), lieu de culte de la communauté musulmane alévie, dont la victime faisait partie. Une marche est ensuite prévue à la mémoire du jeune homme.

Le décès de Berkin Elvan, érigé en symbole de la répression policière, a donné lieu mardi soir à une vague de protestations spontanées à travers la Turquie et à de violents affrontements entre la police et les contetataires dans plusieurs grandes villes.

Selon les médias turcs, plus de 250 personnes ont été interpellées et des dizaines blessées à l'occasion de ces incidents.

A. D. avec AFP