BFMTV

Les deux journalistes de Vice News détenus en Turquie de retour au Royaume-Uni

BFMTV

Les deux journalistes britanniques de Vice News, détenus en Turquie sur la base d'accusations de "terrorisme" avant d'être libérés jeudi, sont en bonne santé et de retour au Royaume-Uni, a annoncé le site d'informations américain dimanche.

"Deux de nos journalistes, Jake Hanrahan et Philip Pendlebury, ont été relâchés et sont de retour au Royaume-Uni. Ils sont en bonne santé physique et morale. Mais ils restent extrêmement préoccupés quant au sort de notre troisième collègue, Mohammed Ismael Rasool, qui est toujours détenu", a indiqué Vice News dans un communiqué. Les deux journalistes et Mohammed Ismael Rasool, leur traducteur de nationalité irakienne, avaient été arrêtés le 27 août alors qu'ils couvraient autour de Diyarbakir, la grande ville à majorité kurde du sud-est turc, les violences qui opposent depuis plus d'un mois les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) aux forces de sécurité turques.

La justice turque leur a reproché d'avoir entretenu des contacts avec des organisations telles que l'Etat islamique et le PKK. Ils ont été formellement inculpés lundi, sur la base d'accusations de "terrorisme", et placés en détention provisoire, jusqu'à ce qu'un tribunal ordonne leur remise en liberté jeudi dernier. Vice News, qui dément catégoriquement ces allégations, "continue à travailler sans relâche avec tous les gouvernements et parties légales concernés pour assurer la libération" du traducteur, a souligné le média dimanche.