BFMTV

Mort de Yasser Arafat: les juges ont fini d'enquêter

BFMTV

Les juges saisis de l'enquête sur la mort de Yasser Arafat en 2004 ont clôturé leur information judiciaire ouverte contre X pour "assassinat", a annoncé mardi à l'AFP le parquet de Nanterre. "Les juges d'instruction ont clôturé leur information et le dossier a été transmis le 30 avril au parquet", qui a trois mois pour rédiger son réquisitoire aux fins de non-lieu ou de renvoi devant une juridiction.

Faute de personne mise en cause, le dossier pourrait s'acheminer vers un non-lieu. Les trois juges étaient saisis de cette enquête depuis août 2012, après une plainte contre X déposée par Souha Arafat, veuve de Yasser Arafat, à la suite de la découverte de polonium sur des effets personnels de son mari, décédé près de Paris le 11 novembre 2004.

Les experts mandatés par la justice française ont récemment une nouvelle fois écarté la thèse d'un empoisonnement au polonium 210 du chef historique des Palestiniens. A l'issue d'analyses complémentaires, ils "maintiennent que le polonium 210 et le plomb 210 mesurés dans la sépulture de Yasser Arafat et sur les échantillons prélevés lors de son exhumation ont une origine environnementale", avait indiqué mi-mars la procureur de Nanterre Catherine Denis. Mort naturelle ou empoisonnement, les causes du décès du président de l'Autorité palestinienne à l'âge de 75 ans à l'hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine), après une brusque détérioration de son état de santé, n'ont jamais été élucidées.

la rédaction avec AFP