BFMTV

Opération séduction pour Obama en Israël

Barack Obama sur le tarmac de l'aéroport de Tel-Aviv en Israël le 20 mars 2013

Barack Obama sur le tarmac de l'aéroport de Tel-Aviv en Israël le 20 mars 2013 - -

Pour sa toute première visite officielle en Israël, le président américain a joué la carte de la proximité.

Barack Obama est arrivé mercredi en Israël pour sa première visite en tant que président américain. Dans une brève allocution sur le tarmac, il a affirmé que les Etats-Unis étaient "fiers d'être le plus fort allié d'Israël". Une amitié qui a besoin d’être réaffirmée, tant les relations entre les deux pays se sont rafraîchies durant le premier mandat Obama.

En effet, selon un sondage du Jérusalem Post, plus d’un tiers des Israéliens jugent Barack Obama davantage favorable aux Palestiniens. Cette visite du président américain est aussi un moyen de rassurer la population de l’Etat hébreu. Et rien n'est laissé au hasard durant son déplacement, comme le fait remarquer Steven Ekovich, politologue à l’Université américaine de Paris.

"La visite est vraiment programmée, chronométrée. Tout est pensé à l’avance. Comme le symbolisme de chaque endroit visité. La mise en scène politico-diplomatique est donc très soignée", explique-t-il.

En revanche, même si Barack Obama va multiplier les rencontres politiques et visites symboliques, aucune annonce n’est prévue pour un nouveau plan de paix au Proche-Orient.


À LIRE AUSSI:

>> Obama est arrivé à Tel-Aviv pour sa première visite en Israël

>> Obama peut-il relancer le processus de paix?

>> Obama veut "travailler étroitement" avec le gouvernement israélien