BFMTV

Deux enseignants américain et australien enlevés à Kaboul

Un policier afghan à dans les faubourgs de Kaboul

Un policier afghan à dans les faubourgs de Kaboul - Wakil Kohsar - AFP

Un Américain et un Australien, tous deux professeurs à l'Université américaine de Kaboul, ont été enlevés dimanche soir par des hommes armés dans le centre de la capitale afghane. "Nous préférons nous abstenir de tout commentaire pour ne pas entraver les efforts de la police afin de leur venir en aide", a indiqué une source des services de sécurité refusant d'être nommée.

Un responsable du département d'Etat à Washington s'est contentée d'indiquer: "Nous sommes au courant des informations faisant état de l'enlèvement d'un citoyen américain à Kaboul. Mais pour des raisons de confidentialité, nous préférons nous abstenir de tout commentaire".

La sécurité s'est dégradée à Kaboul

En Australie, un porte-parole du département des Affaires étrangères a confirmé qu'il semblait s'agir "apparemment d'un enlèvement". "L'ambassade d'Australie en Afghanistan cherche à vérifier les informations rapportant l'enlèvement d'un ressortissant australien à Kaboul." Pour l'Australie, il s'agirait du deuxième kidnapping visant un de ses ressortissants après celui d'une humanitaire à Jalalabad fin avril. 

La sécurité s'est récemment dégradée à Kaboul, où les étrangers sont particulièrement ciblés par les groupes armés, criminels autant que politiques. Plus que les diplomates ou militaires généralement bien protégés, les enlèvements visent le plus souvent des humanitaires. Début juin, une Indienne a été enlevée en plein centre de la ville et libérée quelques semaines plus tard.