L'actuel président moldave, Igor Dogon
 

La Moldavie a officiellement deux gouvernements depuis le week-end dernier. Le premier aurait dû quitter le pouvoir à la suite des législatives, et l'autre est devenu majoritaire au Parlement grâce à une alliance inédite entre pro-russes et pro-européens.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire