Militaires tués: Jean-Yves Le Drian tance "les risques majeurs" pris par les ex-otages

Jean-Yves Le Drian en Côte d'Ivoire le 18 octobre 2018. - Sia Kambou - AFP
 

Le ministre des Affaires étrangères a souligné que les jihadistes étaient de plus en plus mobiles dans la région sud du Sahel, avant d'inviter les touristes français à la plus grande précaution.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire