Mis à jour le
Le siège de l'ONU, à New York.
 

Donald Trump a décidé d'appliquer la "tolérance zéro" face à l'immigration illégale en séparant de leurs parents les enfants arrêtés après avoir passé la frontière avec le Mexique clandestinement.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire