BFMTV

Mexico secouée par un puissant séisme

La capitale du Mexique et sa région ont été frappées par un violent séisme de magnitude 7,1 ce mardi soir. Au moins 91 morts sont à déplorer.

La ville de Mexico a été secouée ce mardi par un puissant séisme de magnitude 7,1. Au moins 91 personnes ont été tuées selon un nouveau bilan officiel. 

L'épicentre se situait dans l'Etat de Puebla, à une centaine de kilomètres au sud de la capitale mexicaine, à 51km de profondeur, selon l'US Geological Survey. La secousse a été ressentie dans de nombreux Etats du Mexique.

Le séisme a provoqué des scènes de panique à Mexico, à peine dix jours après un tremblement de terre de magnitude 8,2 qui a fait des dizaines de morts. Le 19 septembre marque également le 32e anniversaire, jour pour jour, du séisme de 1985 qui avait fait plus de 10.000 morts.

Le maire de Puebla, capitale de l'Etat éponyme, Luis Banck, a rapidement fait état de deux morts, "une mère et sa fille", dans sa ville. Le gouverneur de l'Etat voisin de Morelos, Graco Ramirez, a déploré pour sa part "42 décès" dans un premier bilan local. 

Alfredo del Mazo, son homologue de l'Etat de Mexico, a déclaré à la chaîne Milenio Television qu'il comptait au moins "5 personnes décédées" dans cette zone collée à la mégapole de 20 millions d'habitants où la secousse a semé la panique. 

"Le sol tremblait comme si c'était un manège"

"Ça a commencé à trembler, (...) on s'est précipités dehors avec mes collègues pour trouver refuge, pour faire en sorte qu'on soit à l'abri des murs, etc.", a raconté sur notre antenne Natalia Rivera, une habitante de Mexico.

"Ça a duré pendant pendant deux minutes environ, on a eu très peur, le sol tremblait comme si c'était un manège de foire. Il était presque impossible de marcher. Il y a eu un mouvement de panique", a-t-elle expliqué.

"Je suis bouleversée, je n'arrive pas à m'arrêter de pleurer, c'est le même cauchemar qu'en 1985", a confié à l'AFP Georgina Sanchez, 52 ans, en pleurs sur une place de Mexico.

"C'était assez fort. Les bâtiments ont commencé à bouger... Les gens étaient très nerveux. J'ai vu une femme qui s'est évanouie. Les gens étaient en train de courir", a témoigné un peu plus loin, Alfredo Aguilar, 43 ans. 

"On nous rapporte des immeubles endommagés", a tweeté le gouverneur de l'Etat de Puebla, Tony Gali. De nombreux bâtiments ont en effet été fortement touchés par les secousses sismiques, comme le montrent les vidéos des témoins. Des incendies ont également été signalés après le tremblement de terre. 

Des images tournées au sein de la rédaction d'un journal local montrent le ressenti des secousses à l'intérieur des bâtiments. 

Une autre vidéo, filmée à Xochimilco, au sud de Mexico, montre l'ampleur des vagues causées par le séisme dans ces canaux touristiques.

Le président rentre à Mexico

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a écourté un déplacement en province pour rentrer à Mexico en avion.

"J'ai ordonné l'évacuation des hôpitaux endommagés et le transfert des patients dans d'autres unités médicales", a-t-il écrit sur Twitter.

L'aéroport international de Mexico a annoncé la suspension de son activité, tout comme l'université nationale autonome de Mexico (Unam). 

Mardi matin, les autorités avaient organisé un exercice de simulation à destination de la population.

Donald Trump, dont les relations avec le Mexique ne sont pas au beau fixe, n'a pas tardé à réagir sur Twitter. Il a assuré aux Mexicains que les Etats-Unis "étaient avec (eux) et seraient là pour (eux)". "Que Dieu bénisse les habitants de Mexico", a-t-il ajouté. 

Liv Audigane, avec AFP