BFMTV

Maroc: la piste terroriste envisagée après le meurtre de deux Scandinaves

Le Haut-Atlas, au Maroc, où les deux touristes Scandinave ont été tuées.

Le Haut-Atlas, au Maroc, où les deux touristes Scandinave ont été tuées. - FADEL SENNA / AFP

Les corps de deux touristes, l'une Danoise, l'autre Norvégienne, ont été découverts lundi, dans une zone reculée du Haut-Atlas, au sud du Maroc.

Mercredi soir, une source proche du dossier a annoncé que "la piste terroriste" était envisagée dans l'enquête sur le meurtre de deux jeunes scandinaves dans le Haut-Atlas, une région montagneuse très touristique du sud du Maroc.

Un suspect au profil radicalisé

"La piste radicale islamiste n'est pas écartée, du fait du profil du suspect arrêté et des trois hommes recherchés", a déclaré une source proche du dossier.

Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans et son amie norvégienne, Maren Ueland, 28 ans, étaient parties en voyage ensemble pour un mois au Maroc, selon les informations données par leurs proches à la presse de leurs pays respectifs.

Des traces de violence à l'arme blanche

Leurs corps ont été retrouvés lundi matin dans une "région montagneuse isolée" à 10 km d'Imlil, un petit village du Haut-Atlas. Ils portaient des "traces de violence à l'arme blanche" sur le cou, avaient indiqué les autorités locales.

Mardi, un suspect a été arrêté et placé en garde à vue à Marrakech. D'autres suspects sont également recherchés, selon des informations publiées par le ministère de l'Intérieur. Les communiqués officiels évoquaient un "acte criminel", et la presse marocaine un "crime crapuleux". 

E. P avec AFP